//
vous lisez...
Infos

France Russie : Rafale devenus mirages

LES RAFALE DE HOLLANDE ÉTAIENT DES MIRAGES.

L’Inde souveraine a décidé d’annuler l’achat de 126 Rafale commandés à grand renfort de publicité et de promotion élyséenne. 18 milliards d’euros qui tombent à l’eau. Et quel est l’heureux élu : Vladimir Poutine, l’ennemi juré de notre mal-aimé Président qui sera très heureux de livrer 128 avions de combat made in Russia.

Voilà vengé l’affront que le président Hollande avait fait au président Poutine en annulant la commande de ces deux porte-hélicoptères Mistral qui auront, en fin de compte, coûté à la France quelques milliards d’euros. Mais, il est vrai qu’en bon socialiste, l’argent ne compte pas, et c’est tout juste s’il a une odeur. L’Inde souveraine a décidé d’annuler l’achat de 126 Rafale commandés à grand renfort de publicité et de promotion élyséenne. 18 milliards d’euros qui tombent à l’eau. Et quel est l’heureux élu : Vladimir Poutine, l’ennemi juré de notre mal-aimé Président qui sera très heureux de livrer 128 avions de combat made in Russia.



Faut-il voir dans son annulation la main mystérieuse du Kremlin ? Notre ami Manuel Gomez avait déjà évoqué la possibilité de ce désastre politico-économique. Politique, car c’est bien entendu la politique désastreuse du Quai d’Orsay et le non-sens de la politique ukrainienne de François Hollande qui est en cause. Économique, car en dehors du contrat du siècle, comme l’avait dénommé Dassault, de la perte financière subie par l’avionneur et les 500 entreprises qui auraient travaillé sur ces avions de combat, la politique absurde anti-russe de Hollande, ce sont des centaines de millions d’euros que les agriculteurs français ne toucheront jamais à cause de l’embargo imposé par l’Élysée.

Source www.bvoltaire.fr

 Ainsi ces Rafale devenus mirages ne font que creuser un peu plus le puits sans fond des bêtises gouvernementales. Une incompétence qui entraîne la France dans ce puits qu’il faudra des décennies pour boucher. Car que ce soit l’islam, dont on voit tous les jours les problèmes qu’il pose (cette immigration exponentielle), que ce soit l’incroyable déstabilisation de notre justice qu’il faudra bien un jour balayer de toutes ses « taubir-âneries », les chiffres du chômage qui atteignent des sommets, cette politique
sociale et économique qui nous enterre, cette dette qui, tous les jours, s’aggrave de 460 millions d’euros et nous mène inexorablement à la faillite façon grecque, et j’en passe, le Président par intérim et par défaut n’aura agi que contre le bien de la France.

Hollande et son gouvernement n’auront été, somme toute, qu’un gigantesque mirage. Le temps d’une trop longue rafale…




Publicités

À propos de Lio de France

Lisez donc les posts de mes blogs : https://histoiresdefrance.wordpress.com http://polytechniquemines.wordpress.com http://viaducdufrioul.wordpress.com http://actionetcommunication.wordpress.com http://mercuredordefrance.wordpress.com http://atrium-center.blogspot.com http://delannoy.blogspirit.com ainsi que les blogs en français dont je corrige l'orthographe : http://chayR.blogspirit.com http://cigp.blogspirit.com http://doublegenre.wordpress.com

Discussion

Une réflexion sur “France Russie : Rafale devenus mirages

  1. – New Delhi n’a jamais passé une commande portant sur 126 Rafale. Elle a sélectionné, en janvier 2012, l’avion de Dassault Aviation dans le cadre de l’appel d’offres appelé M-MRCA (Medium Multi-Role Combat Aircraft), lequel prévoyait l’assemblage de 108 exemplaires en Inde, grâce à d’importants transferts de technologie.
    – En avril dernier, et alors que le président Hollande avait suspendu « jusqu’à nouvel ordre » la livraison des BPC à la Russie, le Premier ministre indien, Narendra Modi, a annoncé l’intention de son pays de commander 36 Rafale « clé en main » lors d’une visite officielle à Paris.
    Pourquoi? Les négociations concernant le contrat M-MRCA, compte tenu de leurs difficultés (montage industriel, transferts de technologie, capacités du constructeur aéronautique local, garanties, lourdeurs bureaucratiques, etc…) ont pris trop de temps alors que l’Indian Air Force a un besoin urgent d’avions de combat multi-rôles.
    Dès lors que l’intention de New Delhi de passer par une procédure de gouvernement à gouvernement était connue, l’on pouvait nourrir des doutes sur la poursuite de la procédure M-MRCA. Et cela même si certaines déclarations d’officiels français laissaient alors penser le contraire.
    – Ces doutes ont été confirmés par l’annonce officielle de l’abandon de l’appel d’offres M-MRCA, faite fin juillet. Cela n’a donc pas été une surprise, d’autant plus que le ministre indien de la Défense, Manohar Parrikar, l’avait clairement laissé entendre à la mi-avril.
    « Au lieu de passer par un appel d’offres, qui a entraîné confusion et chaos, il a été décidé que nous passerions par le G2G [de gré à gré] (…) Une décision devait être prise pour briser ce vortex afin de répondre aux exigences opérationnelles de l’IAF », avait-il affirmé.
    – Les besoins exprimés par l’IAF sont d’au moins 80 avions multirôles. Il s’agit pour l’aviation indienne d’être en mesure d’honorer son contrat opérationnel, chose qui lui est actuellement impossible.
    – Pour le moment, donc, on est certain que l’appel d’offres – et non le contrat – M-MRCA a été annulé et que des négociations sont en cours entre Paris et New Delhi sur les modalités concernant l’acquisition de 36 Rafale, tous fabriqués en France.
    – S’il devait y a voir une alternative au Rafale, elle serait probablement locale, avec le HAL Tejas, en cours de développement depuis… 30 ans. Le même ministre indien a d’ailleurs évoqué cette hypothèse en mai dernier. Quant à la version Mk2 de cet appareil, elle ne sera pas opérationnelle avant… 2022.
    – Si l’Inde devait se tourner vers la Russie pour trouver une autre alternative au Rafale, logiquement, ce serait pour commander des MiG-35. C’est à dire un avion qui a été recalé lors des évalutions menées dans le cadre de l’appel d’offres M-MRCA. Curieusement, dans un papier qui aligne les erreurs factuelles comme on enfile des perles, New Delhi achèterait non pas 126 mais 128 appareils à Moscou. D’où vient ce chiffre?
    – Selon le quotidien Times of India, il serait question de relancer la procédure M-MRCA – qui vient donc juste d’être annulée – pour 90 avions. Aucun confirmation officielle de ce qui est, pour le moment, une rumeur, n’a été faite. C’est pour cette raison que Zone Militaire n’en a pas parlé jusqu’à présent. Il faut bien avoir à l’esprit que cette information a été publiée en pleine discussion sur le contrat portant sur les 36 Rafale. Une façon comme une autre de mettre un coup de pression sur la délégation française?

    Aimé par 1 personne

    Publié par rabac | 15 septembre 2015, 21 h 04 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles récents

histoires de France

Catégories

Follow Histoires de France on WordPress.com
septembre 2015
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 015 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :