//
vous lisez...
Article

Pourquoi Charb est mortE ?

Cher Patrick Pelloux, on va t’expliquer
pourquoi ta femme Charb est morte

Charb-PellouxPatrick Pelloux est très recherché sur les plateaux de télévision, depuis les attentats de Charlie Hebdo. Il sait mettre de l’émotion, et a plusieurs fois éclaté en sanglots, comme le jour des obsèques de Charb. Invité par le toujours modeste Patrick Cohen, il nous révèle, à la 8’50, que Charb était sa femme.

https://www.youtube.com/watch?v=rB9NN2iRvug#t=344

Tout laïque digne de ce nom a une règle, la séparation de la sphère publique et de la sphère privée. Autrement dit, on se moque de ce qui se passe dans la chambre à coucher des adultes consentants. Simplement, nous trouvons curieux ce ballet exhibitionniste qui se déroule, depuis cinq semaines, après le décès du rédacteur en chef de Charlie Hebdo. Ce fut d’abord Jeannette Bougrab qui se revendiqua sa compagne, avant de se faire éjecter par la famille de Charb, et de ne pas participer aux obsèques. Puis, ce fut Luz, le jour de l’enterrement, qui nous apprit que Charb était son amant, et fit savoir au public qu’ils s’étaient bien enculés tous les deux. A présent, c’est Patrick Pelloux qui nous apprend que Charb était sa femme et son frère !

Mais là n’est pas l’essentiel. Ce qui est intéressant, c’est que, sur ce plateau, l’urgentiste parait découvrir la vraie vie, comme d’ailleurs les journalistes présents. Les bras leur en tombent quand ils entendent des musulmans danois, au lendemain des attentats de Copenhague, faire l’éloge de l’assassin ! Nous avons alors droit à un grand numéro de défense de la laïcité, mais aussi à une leçon de courage, de la part de Pelloux, qui appelle les Français à se ressaisir, et les musulmans à s’emparer de leur religion, pour lui faire dire que l’islam ce n’est pas l’assassinat des non-musulmans. Et, de manière pathétique, il les supplie de le dire…

Bah si, Patrick, l’islam, c’est justement l’assassinat des infidèles par les musulmans. Bah si, Patrick, l’islam, comme le nazisme, raconte aux musulmans qu’ils sont supérieurs aux autres. Bah si, Patrick cela fait quatorze siècles que cela dure, et ceux qui ont tué ta femme et tes copains se sont comportés en bons musulmans, et ont parfaitement respecté les textes sacrés.

Bah si, Patrick, écoute bien l’anecdote racontée par Sami Aldeeb, qui explique que, quand on a demandé au trésorier de la mosquée de Roubaix s’il fallait appliquer la charia si les musulmans étaient majoritaires, ce dernier a répondu « oui ».

https://www.youtube.com/watch?v=Fw-z0fTAYkQ

Autre moment fort, celui où on voit, quelques minutes après l’annonce du massacre de Charlie Hebdo, Pelloux, qui, de manière théâtrale, a mis un bandeau blanc autour de ses cheveux, avouer avoir tout de suite appelé François Hollande sur son portable. Les rebelles de Charlie qui ont la ligne directe du président de la République, cela ne fait pas un peu désordre ? Mais, puisque le camarade Pelloux parait découvrir la réalité du monde, nous allons l’aider à accélérer sa formation.

Patrick, c’est terrible à entendre, mais si ta femme est morte, c’est à cause de ton pote Hollande et de son parti, mais aussi de toute la gauche et de tes copains antiracistes, qui ont fait rentrer en France, depuis trente ans, des millions de musulmans qui, s’ils veulent respecter les textes sacrés du coran, devront transformer la France en terre d’islam.

Patrick, c’est terrible, mais si ta femme est morte, c’est aussi à cause de l’aveuglement de ton journal, qui a consacré son existence à lutter contre un prétendu péril fasciste, le FN, qui n’a existé que dans les fantasmes de gauchistes attardés, et a juste oublié de combattre le vrai fascisme, celui qui, depuis le 11 septembre 2001, en est à 25.000 attentats mortels dans le monde.

Patrick, c’est terrible, mais si ta femme est morte, ce n’est pas à cause des catholiques, même si je ne doute pas que tu aurais préféré la présenter comme victime de l’extrême droite chrétienne, mais à cause de musulmans qui sont convaincus d’avoir fait leur devoir de croyant en exécutant des personnes qui avaient osé blasphémer contre le saint prophète.

Patrick, tu appelles à la défense de la liberté d’expression. C’est super, on a envie d’être avec toi. Mais où étais-tu quand Minute se faisait plastiquer une bonne dizaine de fois ? Où étaient ta femme et ses copains dessinateurs quand leur confrère David Miège était trainé devant les tribunaux par les sbires de Taubira ? Où étais-tu, toi le laïque, quand Fanny Truchelut était salie au tribunal par ton copain Tubiana, et ruinée pour avoir refusé le voile d’une cliente dans les parties communes du gite ? Où étais-tu, toi le Voltairien, quand Pascal Hilout, apostat de l’islam, était jugé et lourdement condamné par la 17e chambre pour avoir expliqué la méthode musulmane pour prendre le contrôle du pays ? Et où étais-tu quand Christine Tasin qualifiait l’islam de « saloperie », affichant avec un vrai courage sa défense du droit au blasphème, devant une dizaine de musulmans très énervés ?

Alors, Patrick, c’est bien d’expliquer, devant les yeux de merlans frits des journalistes de service, que tu aimes ton pays, et que tu veux le laisser aux futures générations avec l’esprit de la Révolution de 1789. Mais alors, il te faut comprendre la vraie situation, accepter de revoir tout ton catéchisme et de modifier ton logiciel.

Je te fais court : c’est l’immigration de masse qui a permis l’islamisation de la France, et le Grand Remplacement qui se met en place. Ce sont tes amis de gauche, mais aussi leurs complices de droite, qui ont accéléré le processus, durant les trente dernières années. Dans les cours de récréation, que tu évoques, ce sont les jeunes « issus de la diversité » qui sont les vrais caïds, et les enfants des classes populaires « petits blancs » qui sont souvent leurs proies. Dans les prisons, si l’islam est la première religion, c’est parce que ses soldats livrent au quotidien une guerre impitoyable à notre pays, et à ses enfants… avec la complicité de tes copains Hollande-Valls, qui pleuraient avec toi « Je suis Charlie ».

Patrick, tu connais la célèbre phrase de Bossuet : « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ». A méditer.

Affiche-15-mars2Et si tu veux mieux comprendre ce qui se passe, viens passer la journée du dimanche 15 mars, à Paris, et écoute bien tous les intervenants des « Assises pour la Liberté d’Expression ». Tu verras, tu y seras bien accueilli, personne ne te fera de mal, et je suis même certain, connaissant Pierre Cassen et Christine Tasin, les deux organisateurs, qui si tu demandais la parole, ils te la donneraient.

Chiche ?

Publié le par Paul Le Poulpe – Article du nº 395

Advertisements

À propos de Lio de France

Lisez donc les posts de mes blogs : https://histoiresdefrance.wordpress.com http://polytechniquemines.wordpress.com http://viaducdufrioul.wordpress.com http://actionetcommunication.wordpress.com http://mercuredordefrance.wordpress.com http://atrium-center.blogspot.com http://delannoy.blogspirit.com ainsi que les blogs en français dont je corrige l'orthographe : http://chayR.blogspirit.com http://cigp.blogspirit.com http://doublegenre.wordpress.com

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles récents

histoires de France

Catégories

Follow Histoires de France on WordPress.com
février 2015
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 015 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :