//
vous lisez...
Article

Gestapo et GoulaG bientôt dans l’hexaGone ?

USAmountain
Nouvel Ordre Mondial : Quand la « loi martiale » devient
« continuité du gouvernement »…
Obama va mettre le goulag en marche…

Tout ce qui se passe au pays du goulag levant arrive en occident, nous en sommes à une ou deux autres attaques faux-drapeau pour que soit mis en place un Patriot Act de l’UE et ce qui est expliqué ci-dessous sera alors également mis en application en Europe… La dictature est réelle, réveil citoyens ! Auschwitz 2.0 est pour demain…

– Résistance 71 –

Obama va utiliser le DHS (Département de la sécurité de la Patrie, NdT: la Stasi yankee) pour une attaque éclair sur les dissidents américains

Il n’y aura pas de déclaration de “loi martiale” mais celle de la “continuité du gouvernement”

Jim Fetzer & David Hodges

14 février 2015 [ url de l’article original : http://www.veteranstoday.com/2015/02/14/obama-to-use-dhs-for-lightning-strikes-on-american-dissidents/ ]

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Dave Hodges a mis le doigt sur un aspect crucial d’un des derniers decrets émis par le dictateur Obama, qui transfère la responsabilité de la surveillance du peuple américain (alias “les terroristes intra muros”) de la NSA vers le DHS pour la simple raison que tandis que la NSA a l’autorité de collecter tout le renseignement nécessaire sur les gens, elle n’a pas l’autorité d’agir sur la base de ces informations, ce qui demande plusieurs niveaux d’évaluation, d’analyse et de mise à disposition d’agences pour prendre action. Le DHS par contre, peut à la fois collecter le renseignement et agir par lui-même (NdT: Exactement comme la Gestapo ou la Stasi…).

Ceci crée une recette parfaite pour utiliser le DHS pour attaquer et terroriser les citoyens états-uniens sous le couvert de mettre en application des lois contre le terrorisme domestique. Nous savons qu’il n’y a quasiment aucun “terroristes domestiques” bona fide après avoir étudié une recherche du comité sénatorial sur la sécurité de la patrie (diffusé le 3 Octobre 2012 et qui est fondée sur la revue d’information de 680 “centres de fusion de l’information” au travers de la nation et qui n’ont pas trouvé un seul exemple d’action terroriste interne en 2009 et en 2010: Zéro ! Zilch ! Nada ! Nichts ! rien de de rien ! pas une seule ! Rien !

Ce que Hodges a aussi observé est que le décret EO 13603, lui donne aussi le contrôle de toutes formes d’énergie, toutes formes de transport civil, toutes sources d’eau utilisable, tous les produits et commodités consommables et plus, ce qui seraient des pouvoirs tyranniques seulement recherchés par un gouvernement autoritaire, en fait totalitaire. Le public a été trompé par un jeune noir américain, éduqué, qui a désarmé ses critiques à travers la force de la pression sociale et du politiquement correct et qui est devenu un outil pour la suppression de l’exercice de la pensée critique et un instrument pour promouvoir des politiques et des actions non-démocratiques.

Je me suis fait avoir par cet homme durant sa première candidature à la présidence, lorsque j’ai naïvement cru à son passé d’avocat et de professeur de droit constitutionnel à la faculté de droit de Chicago. J’ai eu tort. Nous avons maintenant le modèle qui explique pourquoi le DHS a acquis un énorme arsenal de munitions .40 à têtes creuses qui ne sont pas autorisées dans le combat sous les conventions de Genève et de La Haye (parce qu’elles sont faites pour estropier et tuer) ainsi que l’activation de centaines de camps de la FEMA (à propos desquels moi-même et Dennis Cimino avons écrit…)

La capacité de détenir la nourriture et l’eau sera le mécanisme de la mise en esclavage. La plupart des Américains, confrontés avec le dur choix de la famine ou de l’esclavage choisiront l’esclavage, tandis que ceux qui résistent auront leurs cervelles explosé par ces munitions .40 à têtes creuses que le DHS a dit n’utiliser que pour des entrainements sur cibles. De plus, comme Hodges l’observe si bien, il n’y a pas besoin d’évènement faux-drapeau pour saisir la nourriture et mettre en péril la survie des gens: La section 201(b) du décret d’Obama stipule clairement que ce décret est valide à la fois sous des conditions d’urgence ou pas. Tout ceci nous sera imposé par un gouvernement qui ne répond plus du tout, qui ne sert plus du tout, le peuple américain.

= = =

Le Département de la Sécurité de la Patrie (DHS, la Stasi du pays du goulag levant) se positionne pour arrêter les dissidents américains en préparation de la 3ème guerre mondiale

Par Dave Hodges

Dans mon article de ce matin, j’ai dit que les Américains sont fatigués de la guerre et lorsque la colère liée à la mort tragique de Kayla Mueller va se dissiper, les Américains vont résister à soutenir l’implication que la 3ème guerre mondiale nous demandera en termes de travail, de capital et de sacrifices de nos libertés individuelles. Ne vous y trompez pas, la guerre à venir n’est pas au sujet de Kayla Mueller dans la mesure où une guerre n’est jamais au sujet d’une personne décédée. Lorsque les forces américaines pourchasseront l’EIIL en Syrie, Poutine répondra avec force. Poutine a déjà menacé d’atomiser les Etats-Unis si ceux-ci envahissaient la Syrie en violation de la loi internationale. La Syrie est déterminante pour les Russes sur bien des points. Ceci représenterait le début de la 3ème guerre mondiale.

Au XXème siècle, les Etats-Unis ont été une nation qui a mis en prison des manifestants en nombre croissant (cf 1ère guerre mondiale, l’internement des citoyens américano-japonais dans des camps durant la seconde guerre mondiale et bien sûr durant la guerre du Vietnam où une force excessive fut exercée contre le mouvement anti-guerre, culminant avec l’incident de Kent State en 1970). Même Lincoln fit jeter en prison des citoyens et des journalistes qui protestaient contre la conscription pour la guerre civile.

L’histoire va bientôt se répéter

Les Etats-Unis vont s’engager dans le même système d’attitude de subjugation des citoyens en préparation de la guerre à venir. Seulement cette fois-ci, manifester et protester ne sera pas permis et les manifestants seront “gérés”. Je suis le récipiendaire de ceci qui est assez troublant:

“San Francisco – Le président Obama va annoncer un nouveau décret ayant trait au partage de l’information sur les menaces cybernétiques au sommet de la cybersécurité qui se tiendra à l’Université de Stanford, a dit la Maison Blanche.
Spécifiquement pour Silicon Valley, la proposition du président doit cimenter le rôle du DHS, plutôt que la NSA, alors que le gouvernement désire un partage de l’information avec le secteur privé.”

Un de mes collègues des médias m’a envoyé cette dépêche. En moins de 15 minutes, j’ai eu deux confirmations de haut niveau de ce que cela voulait dire. Une des sources est un officiel haut-placé au gouvernement qui supervise des responsabilités et l’autre est un ancien officier du renseignement militaire ayant de multiples et profondes connexions avec des personnels militaires dissidents aujourd’hui. Mais ceci est une histoire qui s’écrit d’elle-même je n’ai pas besoin de sources secrètes pour démontrer où cela nous mène. L’intention du président de faire transférer l’information du renseignement sur les citoyens américains de la NSA au DHS est d’une évidence transparente. Mes sources ne servent qu’à renforcer cette intention évidente. De plus, cette information commence à fuiter dans les médias indépendants.

Quiconque a lu mes articles ces deux dernières années, sait que j’ai obtenu l’information que la collecte massive de la NSA sur chaque personne est inextricablement liée à la création d’une évaluation de menace (note individuelle) dans la Matrix et chaque américain est évalué, classé, basé sur des analyses de mots clés dans ses conversations téléphoniques, ses emails, ses déclarations dans les médias sociaux etc… Il y a aussi un fichier “d’affiliés” qui est mis en place pour déterminer la quantité de portée sociale qu’a un dissident potentiel. Par exemple, plus forte est l’audience sur Facebook, au plus haut est le score de la personne sur le Threat Matrix Score (TMS).

Ceci est du réchauffé

Des visionnaires comme Steve Quayle ou Doug Hagmann nous ont prévenu de tout cela il y a des décennies au sujet de la création de la soit-disante “liste rouge”. La liste rouge est l’interprétation moderne de ce que Nixon appelait “la liste des ennemis”. Mais, ce qui se passe aujourd’hui est bien plus grave et dangereux. La “liste rouge” est une “liste de suppression de la dissidence” et elle sera gérée sans pitié. Les gens qui ont fait référence à de telles listes et ceux qui sont assez courageux pour les exposer en tant que “terroriseurs”, vont bientôt changer de refrain. Après avoir lu cet article, ces gens vont commencer à trouver le sommeil plus difficilement.

Pourquoi Obama est-il en train de transférer la collecte d’infos sur les citoyens américains de la NSA au DHS ?

C’est la question à 64 millions de dollars… Lorsque la NSA collecte des infos sur Dave Hodges, l’information peut–être partagée sur différents centres de fusion de l’info et différentes agences de sécurité. Néanmoins l’information de la NSA ne déclenche pas directement une mise en action. Pour que de l’info de la NSA fasse l’objet d’une action, il doit y avoir la mise en branle d’un second niveau d’agences gouvernementales. Ceci est lent et peu pratique. Qui a la capacité de collecter l’info sur les personnes et d’agir directement si besoin est ? Personne d’autre que le DHS. C’est ce même département à la sécurité qui a acquis ces dernières années plus de 2,2 milliards de cartouches (NdT: oui, oui, vous avez bien lu !!) et 2700 véhicules blindés, pas la NSA. Il est très clair aujourd’hui que le DHS est l’armée des banquiers centraux et privés, qui ont détourné notre gouvernement et qui se préparent à agir et à éliminer la dissidence. Gardez présent à l’esprit que la guerre qui vient est une guerre de préservation du pétrodollar et que cette guerre sera menée quel qu’en soit le prix. Toute opposition sera éliminée. (NdT: c’est le plan en tout cas, la résistance sera néanmoins féroce, car au pays du goulag levant il y a plus d’un milliard de flingues dans la nature…). Mon petit côté optimiste voudrait me dire que tout cela n’est en fait accompli que pour améliorer la collecte d’info sur l’ennemi qui compose la “guerre contre le terrorisme”, mais on me rappelle vivement qui a commencé et créé Al Qaïda et l’EIIL/EI ??…

Les raffles de dissidents arrivent…

Au travers de quelques conversations que j’ai eu dans les 45 minutes qui ont précédé ma rédaction de cet article, j’ai appris ceci:

Il y a deux programmes faits pour rafler les gens qui sont vus comme étant un danger pour le consensus du statu quo. Ces deux opérations sont étiquetés “Operation BOA”, comme dans boa constricteur et “Operation Lightening” (Opération Éclair). J’ai obtenu quelques détails opérationnels, mais à ce point ce ne sont que des ébauches. L’opération éclair consiste en la rafle à 3 heures du mat’ de tous les journalistes et politiciens locaux perçus comme étant dissidents. Ceci sera accompli en une seule nuit de terreur. L’opération BOA est un processus plus lent et systémique et focalisera sur les menaces non-médiatiques comme les anciens combattants l’ouvrant trop, les activistes pour le droit à la possession d’armes etc…

Il n’y aura aucune déclaration de loi martiale…

La loi martiale ne sera pas appelé loi martiale, mais sera appelée “continuité du gouvernement”. L’annonce des procédures faites pour mettre en place cette “continuité du gouvernement” sera faite par un général 4 étoiles du NORTHCOM.

Il n’y a pas de fenêtre temporelle pour cette annonce. La logique voudrait que ceci soit déclenché quasiment en même temps que le lancement de nouvelles opérations terrestres au Moyen-Orient contre la création de la CIA qu’est l’EIIL/EI.

Que peut-on faire ?…

Il n’y a plus de raison pour vous d’être concernés de ce que vous dites sur Twitter, Facebook, au téléphone ou sur papier, ce vaisseau est déjà arrivé à bon port. Vous avez déjà votre score Threat Matrix (TMS) et ce score pourrait éventuellement avoir des conséquences significatives pour vous et votre famille.

Y a t’il quelque chose à faire ? Probablement pas. Mais ce qui pourrait néanmoins être fait serait que le plus de gens possible expriment leur connaissance et leur fureur de ces violations des 4ème et 5ème amendements. Comme je l’ai écrit dans mon article du matin, cette mise en action de information collectée sera soutenue par la loi NDAA et le décret EO 13603, qui implique les rafles de civils (NDAA) et la conscription civile (EO13603).

Advertisements

À propos de Lio de France

Lisez donc les posts de mes blogs : https://histoiresdefrance.wordpress.com http://polytechniquemines.wordpress.com http://viaducdufrioul.wordpress.com http://actionetcommunication.wordpress.com http://mercuredordefrance.wordpress.com http://atrium-center.blogspot.com http://delannoy.blogspirit.com ainsi que les blogs en français dont je corrige l'orthographe : http://chayR.blogspirit.com http://cigp.blogspirit.com http://doublegenre.wordpress.com

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles récents

histoires de France

Catégories

Follow Histoires de France on WordPress.com
février 2015
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 015 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :