//
vous lisez...
Article

Bilan des accords de Minsk : c’est mince

Les médias nous ont montré à l’envie l’image de 3 missiles « Smerch » plantés dans le sol à Kramatorsk, en zone ukrainienne, mais vous ont-ils montré cette photo de Pervomaisk, en zone « rebelle » ?

Jeudi dernier, les puissances de l’UE et la Russie, ainsi que l’Ukraine et les représentants des républiques de Donetsk et Lougansk, ont signé un nouvel « accord de paix » à Minsk.
Le problème est qu’il n’a rien de nouveau, justement.
En fait, c’est une version régurgitée de la première mouture qui avait déjà échoué misérablement.
Voici pourquoi le premier accord a échoué et pourquoi le second échouera aussi :

1. La guerre en Ukraine a été le théâtre de crimes de guerre massifs. Des milliers de civils ont été abattus par l’armée ukrainienne, et plusieurs milliers d’autres ont été mutilés à vie. Au cours des premiers mois de la guerre, un accord comme Minsk aurait pu fonctionner. Après une année de destruction sanglante à l’arme lourde de la part du gouvernement central contre « ses propres » villes et villages, les dégâts sont beaucoup trop grands. En plus, il y a les milliers de soldats morts et blessés des deux côtés. Et leurs familles. Sont-ils censés se soumettre à un accord qui permet au gouvernement ukrainien d’exercer à nouveau le pouvoir sur eux après de telles violations massives des droits de l’homme ?

Tout aussi étonnant, le nouvel accord de Minsk recommande le pardon et l’abandon des poursuites contre les responsables de ces crimes contre l’humanité. Une résolution qui défie l’entendement, qui défie jusqu’aux principes de base de la justice de la façon la plus éhontée qui soit. Une poignée de mains au moment politiquement opportun effacerait comme par miracle les traces du sang de milliers de victimes innocentes des mains de leurs bourreaux ?

2. L’accord ignore les référendums organisés par les habitants de Donetsk et Lougansk. Il ignore sciemment leur souhait démocratique d’être séparés de l’Ukraine. Ce type d’expression de la volonté ne peut être rayé d’un trait de plume. Il reste dans les cœurs et les esprits du peuple. C’était une expression de sa volonté. Une volonté qui a été jeté au vent par opportunisme politique. Une trahison de leurs espoirs et de leurs aspirations collectives.

3. L’Ukraine reprend le contrôle de sa frontière avec la Russie laissant les citoyens de Novorossia piégés et séparés de leur « protecteur » russe. Cela donne carte blanche à l’Ukraine pour exercer la vengeance de l’État contre ceux qui lui ont infligé de lourdes pertes jusqu’ici.

4. Les dispositions relatives à la décentralisation des pouvoirs et le «statut spécial» pour Donetsk et Lougansk sont dénuées de sens comme l’a démontré de manière éclatante le président ukrainien Porochenko en déclarant que l’Ukraine ne sera pas fédéralisée lors d’une conférence de presse tenue avant même d’avoir quitté le lieu des négociations. Autrement dit, une promesse vide de sens.

5. Le désarmement des forces militaires de Donetsk et Lougansk qu’on appelle les FAN et qui sont le seul garant réel de la sécurité, de l’ordre public, et le défenseur de la volonté du peuple de Donetsk et Lougansk. En d’autres termes, l’armée qui a pilonné sans relâche leurs villes et villages patrouillera maintenant dans les rues, les citoyens de Novorossia seront occupés par leurs oppresseurs. Inacceptable pour quiconque ayant une once de fierté et de dignité humaine.

La liste pourrait s’allonger encore et encore. Minsk 2.0 n’est rien, juste une tentative « diplomatique » superficielle pour concilier les intérêts de la Russie et de l’Ukraine, tout en ignorant ceux qui sont pourtant au centre de l’équation: les gens de Lougansk et Donetsk. Une trahison. Une insulte. Un tel accord ne pourra jamais avoir une longue durée de vie. Il est voué à l’échec parce qu’il ignore la volonté populaire et son besoin que « justice soit faite ». Un tel accord laisse les plaies de la guerre à vif et ne peut mener qu’à la haine et au ressentiment.
Il n’est pas honorable et il n’est pas applicable.
Voila pourquoi il va échouer

Publicités

À propos de Lio de France

Lisez donc les posts de mes blogs : https://histoiresdefrance.wordpress.com http://polytechniquemines.wordpress.com http://viaducdufrioul.wordpress.com http://actionetcommunication.wordpress.com http://mercuredordefrance.wordpress.com http://atrium-center.blogspot.com http://delannoy.blogspirit.com ainsi que les blogs en français dont je corrige l'orthographe : http://chayR.blogspirit.com http://cigp.blogspirit.com http://doublegenre.wordpress.com

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles récents

histoires de France

Catégories

Follow Histoires de France on WordPress.com
février 2015
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 015 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :