//
vous lisez...
Article

L’islamophobie est-il un racisme ?

Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, la réponse est NON !

L’islamophobie n’est qu’un concept très récent, un néologisme (c’est à dire un mot forgé nouvellement) et dont la construction n’est rien moins qu’aberrante.

Comment peut-on allier ?

– un vocable désignant une (pseudo) religion (voire une idéologie criminelle) fondée sur un livre haineux à l’égard de l’humanité non musulmane, soit plus des 5/6° des êtres humains vivants à l’heure actuelle sur cette planète.

– à un terme relevant de la psychiatrie : la phobie, définie comme la PEUR IRRATIONNELLE de quelqu’un ou de quelque chose : exemple, l’arachnophobie (du grec ἀράχνη, aráchnē, « araignée » et de φόβος, la peur.) désignant la peur des araignées ; ou encore l’agoraphobie, …etc.

Serait-ce à dire que la religion relèverait de la névrose ? stupide !

L’écrivain canadien chayR abou riyaD, traducteur, translittérateur et commentateur du Coran, consulté pour les besoins de cet article, nous confirme : « plus de 87% des personnes (non musulmanes ET musulmanes) qui craignent les effets négatifs, voire létaux de l’islam, avancent des arguments non pas irrationnels, mais relatifs à des faits et des comportements tout ce qu’il y a de plus réels. Ils se sentent fondés à craindre légitimement les annonces faites aux « infidèles », dans le texte coranique (coups, flagellations, mutilations, égorgement, crucifixion, décapitation…), dont ils comprennent bien qu’il les concernent directement et sans appel. Même un enfant de 10 ans peut le comprendre. »

Enfin, pas d’amalgalm 5mg ! l’opinion des personnes se réclamant de l’islam n’a rien de commun avec leur race et donc rien à voir avec le racisme, car ces dernières sont de toutes les nationalités et de les toutes couleurs de peau présentes à ce jour sur la planète terre. Pour Mars ou Sirius, nous ne nous prononcerons pas 😉

Conclusion, l’islamophobie n’est donc pas un racisme, ni un crime contre l’humanité, ni une moquerie, ni un blasphème, et encore moins une atteinte à la liberté d’opinion. C.Q.F.D.

L’islamophobie est une attitude saine et raisonnable, voire courageuse comme celle du Maréchal Lieutey qui en 1934, soit 5 ans avant le déclenchement de la 2° guerre mondiale, préfaça le livre « Mein Kampf »  [traduction : Mon Combat,  (mon) djiHadi], de ces seuls 6 mots : « Tout Français devrait lire ce livre ». Voulant ainsi, non pas faire la promotion de ce torchon antisémite et racialiste, mais simplement et sobrement, prévenir ses compatriotes des dangers mortels de la montée en puissance de l’hitlérisme.

Et bien disons le carrément, les projets du führer allemand étaient bien en deçà de ceux de mouhammad (Mahomet).

En effet, le psychopathe autrichien qui rédigea son projet pour le III° Reich, ne prévoyait d’éliminer « que » les juifs et les « anormaux » et de n’étendre ses prérogatives « que » sur la partie Est de l’Allemagne, son « Lebensraum » (Espace vital). Projet ignoble, criminel, horrible … mais circonscrit, voire limité.

Mahomet, quant à lui, fut beaucoup plus ambitieux et plus nocif, puisque celui qui sait lire peut attester qu’est écrit noir sur blanc dans sa « Lecture Noble » (al qour’an al karim) que pour satisfaire son Dieu, il est nécessaire et impératif d’éliminer physiquement TOUS les juifs, TOUS les chrétiens et TOUS les non croyants et ce sur TOUTE la surface de la terre ! Accordons lui toutefois une certaine « bienveillance », puisqu’il est magnanime au point d’en laisser quelque uns en vie … dans un esclavage sexuel pour les femmes et de labeur pour les hommes. Quelle sollicitude qui semble justifier son pseudo (sic) de mou-hammad, celui qui est louangé, le bien aimé 😦

Mais il est « vrai » qu’il ne faut pas prendre ces textes islamiques à la lettre, que seuls les « savants » de l’islam peuvent les interpréter, que nous ne sommes que des ignorants. En effet nous ne savons pas opérer l’alchimie qui transforme le « bronze » en or et les ordres criminels en appel à la spiritualité 😉

Eh bien de même, dans le cadre de la liberté d’expression, nous souhaitons que le Coran (al qour’an, La Lecture), les hadith (les dires, prêtés au « prophète » de l’islam) et autre chari’a (loi coranique) soient désormais diffusés sur le territoire national ; Mais avec sur la couverture, une étiquette blanche, encadrée d’un liseré noir, portant l’inscription : « Attention, l’abus d’islam peut tuer. »

Aussi saluons-nous joyeusement monsieur Irnerio Seminatore, le « drôle de bonhomme », injustement brocardé par notre ami, l’impayable islamo-complice, Nicolas Gros-Verheyde, dont nous reproduisons ici l’article, fort bien écrit, mais totalement erroné, sans en censurer le moindre mot.

Nous sommes attachés à la liberté d’expression et pensons que nos lecteurs sont assez intelligents pour rectifier la vérité, tant le tableau est peint avec une encre non-sympatique par un vrai islamo-pote. LdF.

~~~~~~~~~~~~~~~~

Le pamphlet islamophobe d’un drôle de bonhomme

I. Seminatore par lui-même dans son acte de candidature à la présidence italienne

(BRUXELLES2) La dernière production de l’IERI, l’institut européen de relations internationales, dirigé par l’Italien Irnerio Seminatore, — Islam et Occident – Deux civilisations incompatibles (télécharger ici) — révèle toute la dérive du bonhomme. Dire comme le note Marcel Sel sur son blog que cela « éclabousse toute l’Europe » est sans doute exagéré. Mais il est sûr que certains responsables européens vont s’empresser dès demain de gommer tout lien avec cet institut…

Une guerre des civilisations mal digérée

Dans un charabia, assez habituel auquel le « directeur », nous avait habitué, Seminatore est cette fois-ci plutôt clair, utilisant dans un style de « guerre des civilisations » mal digéré, une diatribe qui ne frôle pas avec seulement les écrits habituels des anti-immigration mais tombe carrément dans une islamophobie assumée, et pour tout dire d’un racisme primaire.

« Toutes les formes de coexistence expérimentées jusqu’ici ont été un échec, car l’Islam européen est devenu une sous culture intransigeante et hostile, ne cohabite pas avec d’autres confessions, ne partage en rien le bien commun, s’ oppose au siècle, vit en isolement communautaire et n’accepte pas le monde » écrit Seminatore. Et, plus loin, il renchérit : « L’immigration extra-européenne et musulmane sont le lit et le terreau de ce meurtre et obéit à un dessein d’occupation physique, idéologique et culturel qui est à la racine de ces provocations récurrentes et extrêmes. » etc. etc.

Des propos qui devraient entraîner normalement des poursuites judiciaires [NDE : et pourquoi pas une bonne décapitation, précédée de 1.000 coups de fouet] chez celui qui a déclaré il y a peu sa candidature à la présidence de la République italienne pour succéder à G. Napolitano !

Des séminaires, bien chaperonnés

Considéré par certains par un hurluberlu, un peu gaga mais inoffensif, pour d’autres, comme un vecteur intéressant pour faire passer certaines idées, Seminatore était arrivé à attirer, à agglutiner à ses séminaires, sessions et rapports, nombre de responsables européens, en particulier de la Commission européenne, du Conseil ou du Service diplomatique européen (SEAE), qui n’hésitaient pas à parrainer ses sessions de formation ou mettre leur nom sur les séances universitaires. Son « conseiller scientifique » est Pierre-Emmanuel Thomann, ancien représentant de la région Picardie à Bruxelles. Ses papiers étaient cependant assez souvent un fatras, entre réflexion géopolitique, longues discussions pseudo historiques et philosophiques, ou idées assez fumeuses, qui contenaient souvent de longues digressions sur l’antiquité, notamment à Rome ou Athènes dont était fan le directeur de l’IERI.

Un prix « civisme » parrainé par le bureau de Paris de la Commission européenne !

Etonnamment, le directeur de l’IERI suscitait une certaine confiance. Portant beau, âgé, il adorait être des réunions solennelles où se retrouve le beau monde de la défense européenne (UE) ou euro-atlantique (OTAN), que ce soit aux manifestations des Amis de l’Europe (ou Security Defence agenda), de l’institut européen d’études de la sécurité ou à certaines « auditions » du Parlement européen, qu’il pouvait ainsi « draguer » pour ses séminaires.

Il était obstiné d’ailleurs, et avec l’aide de plusieurs stagiaires, n’hésitait pas à vous relancer au besoin pour assister à ces séances. J’ai ainsi été sollicité à plusieurs reprises, pour présider une de ses sessions, j’ai toujours refusé « ne sentant pas vraiment le bonhomme ». Un diplomate français, avec qui je m’interrogeais sur le bonhomme, avait marqué son étonnement devant cette méfiance, estimant que le détour par l’IERI valait le coup. Apparemment d’autres pays d’Asie centrale notamment (Kazakhstan, Ouzbékistan…), avaient aussi estimé que l’IERI pouvait un vecteur intéressant de « dialogue ». Seminatore est d’ailleurs chevalier de l’ordre Do’Stlik de l’Ouzbékistan (du moins c’est ce qu’il prétend). Ses écrits avaient d’ailleurs trouvé place dans plusieurs publications ou sites — comme la Revue de la défense nationale (à laquelle il collaborait régulièrement, voir ici) ou le site Diploweb de Pierre Verluise (ici) — pourtant d’ordinaire réputés pour leur sérieux.

L’IERI venait d’ailleurs, en décembre dernier, le prix spécial du jury « Civisme, Sécurité et Défense » décerné par l’association Cidan, un prix placé cette année sous le patronage de la représentation en France de la Commission européenne et qui avait été délivré de façon solennelle lors de la conférence sur la sécurité à Berlin par Robert Walter, député britannique (conservateur) et chef de la délégation britannique au Conseil de l’Europe ancien président de l’assemblée parlementaire de l’UEO et aujourd’hui organisateur des rencontres de Berlin, à la tête de l’association européenne de sécurité et défense qu’il avait créé dans la foulée de la dissolution de l’UEO…

(Nicolas Gros-Verheyde)

La remise du prix "civisme" à Seminatore (2e à droite) (crédit : Cidan)

Publicités

À propos de Lio de France

Lisez donc les posts de mes blogs : https://histoiresdefrance.wordpress.com http://polytechniquemines.wordpress.com http://viaducdufrioul.wordpress.com http://actionetcommunication.wordpress.com http://mercuredordefrance.wordpress.com http://atrium-center.blogspot.com http://delannoy.blogspirit.com ainsi que les blogs en français dont je corrige l'orthographe : http://chayR.blogspirit.com http://cigp.blogspirit.com http://doublegenre.wordpress.com

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles récents

histoires de France

Catégories

Follow Histoires de France on WordPress.com
janvier 2015
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 015 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :