//
vous lisez...
Article

En quoi sommes-nous Charlie ?

Je ne suis pas Charlie
.
Les médias considèrent unanimement que le 11 janvier 2015 entrera dans l’histoire comme un moment fort d’unité nationale, comparable aux grandes manifestations de la Libération ou à la Fête de la Fédération qui a marqué, le 14 juillet 1790, le premier anniversaire de la prise de la Bastille (et qui est commémorée chaque année depuis la Troisième République). Non seulement nous avons été plus de 3,7 millions dans les rues de nos villes, mais une cinquantaine de chefs d’État étrangers (le quart des pays de la planète) a marché avec nous. Nous avons été le centre du monde, et les regards resteront braqués sur nous pendant un certain temps encore.

Notre peuple a réagi avec vigueur à l’attaque terroriste contre Charlie Hebdo, montrant ainsi sa capacité de mobilisation et sa détermination à réaffirmer la liberté d’expression qui est un des fondements de la démocratie.En même temps, nous sommes sous le choc de ce qui est arrivé la semaine dernière et que certains n’hésitent pas à qualifier de« 11 septembre français ». Or l’état de choc et la peur de nouvelles frappes terroristes ne favorise pas la réflexion et la prise de décisions rationnelles : nous sommes plutôt enclins à demander davantage de sécurité à ceux qui nous gouvernent et prêts à accepter certains sacrifices pour garantir cette sécurité.

Cependant, il est urgent de prendre du recul par rapports aux événements récents et de se poser les bonnes questions.

N’oublions pas l’avertissement de Benjamin Franklin :

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »

Il serait quand-même paradoxal que notre élan pour défendre la liberté (d’expression, de la presse…) ne débouche sur son exact contraire : la restriction de nos libertés au nom de la lutte contre le terrorisme ! Or c’est exactement ce qui risque d’arriver, comme aux États-Unis après le 11 septembre : un« Patriot Act » à la française !(http://fr.wikipedia.org/wiki/USA%20PATRIOT%20Act).L’État protecteur peut-il devenir si facilement un État-inquisiteur ? Nous en voyons déjà les prémisses(http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/01/12/le-gouvernement-annonce-vouloir-encadrer-davantage-les-reseaux-sociaux_4554254_4408996.html). Donc oui, il le peut, surtout s’il n’y a personne en face pour l’en empêcher.

N’oublions pas non plus l’avertissement de Naomi Klein : dans son livre « La Stratégie du Choc », elle montre comment des catastrophes (naturelles ou non) qui plongent les populations dans un état de choc peuvent être exploitées afin de leur faire accepter des choses auxquelles elles n’auraient jamais consenti en temps normal !(https://www.youtube.com/watch?v=E5ynxcM_k7w)

Il s’agit ensuite de se poser les bonnes questions, et ne pas forcément compter sur nos médias « libres » pour nous y aider, car leur liberté est souvent entravée par les intérêts des grands groupes industriels qui les possèdent comme l’a montré le documentaire« Les nouveaux chiens de garde »(https://www.youtube.com/watch?v=j5Zx_Ze0bX0).

Quelques pistes :quel est le rôle de la politique extérieure française dans ce déchaînement de violence contre notre pays ? On se souvient que Nicolas Sarkozy a réintégré l’OTAN alors que le Général De Gaulle en était sorti en 1966 : notre politique pourrait être perçue comme étant à la remorque de celle des Américains. Nicolas Sarkozy est intervenu militairement en Libye. Pour chasser un dictateur ? Rappelons que Khadafi, reçu avec les honneurs à Paris en décembre 2007, est suspecté d’avoir financé sa campagne présidentielle… Et l’intervention de François Hollande au Mali et en Centrafrique ? On peut avoir certaines difficultés à croire qu’il s’agissait uniquement de chasser les barbus enturbannés qui imposaient le voile aux femmes et coupaient les mains aux voleurs. La proximité des mines d’uranium du Niger pourraient nous fournir des explications plus plausibles. Tout récemment, nos avions ont bombardé l’État Islamique en Irak et en Syrie, mais aucune intervention extérieure n’a jamais fait l’objet d’une consultation des Français, seul le Président est chef des armées !

Aujourd’hui,l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, ou la Libye sont dans une situation chaotique, les djihadistes y prolifèrent et certains jeunes de nos banlieues vont y faire des stages pour apprendre des techniques de combat qu’ils utilisent ensuite sur le sol national contre des caricaturistes irrévérencieux. Les médias interrogent-ils le rôle de notre politique extérieure dans le drame de Charlie Hebdo ?Ne devrions-nous pas avoir notre mot à dire sur ces interventions militaires hors de nos frontières ?

Dimanche 11 janvier,nous nous sommes levés pour défendre la démocratie et la liberté d’expression qui est une de ses conditions, voilà en quoi nous sommes Charlie.

Mais nous ne serons pas Charlie bien longtemps si nous négligeons de revendiquer cet autre fondement de la démocratie qu’est le référendum d’initiative citoyenne (1) ! Lui seul nous permettra de décider si la liberté d’expression doit avoir des limites ou pas, et dans l’affirmative, de les tracer nous-mêmes. Lui seul nous permettra de contrôler la manière dont le gouvernement combattra le terrorisme, et le cas échéant, de l’empêcher d’abuser de la surveillance et de la censure, ou d’entraîner notre pays dans des aventures militaires qui prendront pour prétexte la lutte contre les djihadistes mais qui poursuivront en réalité de tout autres objectifs. L’heure est grave, notre pays a subi un choc, nous sommes vulnérables donc nous devons être d’autant plus vigilants, sans quoi les pires atteintes à la démocratie et à la liberté d’expression pourraient venir de là où on ne les attend pas.

(1) www.article3.fr/petition
12 janvier 2015, 16:04

Publicités

À propos de Lio de France

Lisez donc les posts de mes blogs : https://histoiresdefrance.wordpress.com http://polytechniquemines.wordpress.com http://viaducdufrioul.wordpress.com http://actionetcommunication.wordpress.com http://mercuredordefrance.wordpress.com http://atrium-center.blogspot.com http://delannoy.blogspirit.com ainsi que les blogs en français dont je corrige l'orthographe : http://chayR.blogspirit.com http://cigp.blogspirit.com http://doublegenre.wordpress.com

Discussion

Une réflexion sur “En quoi sommes-nous Charlie ?

  1. Général Lalanne-Berdouticq: Remarquables réflexions du suite à l’attentat islamiste de Charlie Hebdo
    in Politique / by Emilie Defresne / on 13 janvier 2015 at 11 h 38 min /

    « Permettez-moi donc d’attirer votre attention sur certains aspects de cette affaire qui me semble faire perdre la tête à beaucoup. Ces journalistes et particulièrement ces dessinateurs ne respectaient rien, rien sauf ce qu’on leur disait de respecter. Ainsi, jamais de leur part une caricature ridiculisant la shoah, les Noirs (ou autres races non blanches), la démocratie, les homosexuels, dénonçant l’avortement et ses 200 000 morts par an etc.

    Leurs attaques, et ce depuis trente ans pour certains (j’ai des souvenirs précis), n’ont porté que contre les « valeurs bourgeoises» qu’en bons trotskistes pour une bonne proportion d’entre eux, ils « combattaient ». Ils n’ont donc cessé d’attaquer l’Église catholique, ses prêtres, ses fidèles et plus grave (très récemment encore) ce qu’elle a de plus sacré comme la Nativité. Souvenez-vous aussi du dessin des deux prêtres en train de se sodomiser à l’occasion des numéros sur la « manif pour tous » et j’en passe.

    De leur part en revanche, un silence de mort (au sens propre), des dizaines d’années durant, à propos des crimes du communisme et de la post décolonisation etc.

    Pendant des années, de trop nombreuses années, rien contre l’islam, dont le message intrinsèquement violent (lisez certaines sourates comme la 4e, la 5e, la 9e par exemple) était systématiquement occulté. Je pourrais continuer ainsi longtemps pour vous dire que ces personnages ne sont pas les espèces de saints laïcs que l’on est en train de nous ériger en exemple.

    Il est cependant tout aussi évident qu’ils ne méritaient pas d’être lâchement assassinés comme ils le furent ! Il nous faut donc prier pour le repos de leur âme, l’attaque dont ils ont été la victime est une attaque contre l’Occident en tant que tel et non « en soi » contre la démocratie ou les « valeurs de la république », du moins si l’on croit en Dieu, ce qui n’était pas leur cas mais n’a jamais empêché ce dernier d’exister. Au demeurant ceux qui en parlent sont incapables de le définir sans tomber dans d’insolubles contradictions (nous pourrions en parler longuement).

    Comme je l’ai écrit dans un papier qui a eu malgré moi un grand retentissement, il faut se poser la question des amalgames et se demander combien de Chrétiens Chaldéens ou Syriaques se sont fait sauter dans des mosquées d’Irak. La réponse est : aucun. Et ce pour une raison simple et irréfragable : aucun chrétien ne peut s’appuyer sur un texte religieux prônant la violence, car il n’y en a pas. C’est le contraire dans l’islam.

    Autrement dit (et j’en parlais récemment avec l’aumônier musulman de la 198e session, qui en était fort embarrassé) s’il exista ou s’il existe des chrétiens violents et criminels, ce fut MALGRÉ les textes sacrés du christianisme. A contrario nous savons qu’il existe des dizaines de millions de musulmans pacifiques, et ce MALGRÉ une partie des textes sacrés de l’islam, dont les hadiths, qui sont encore plus violents que le Coran.

    Tant que cette question n’aura pas été réglée, on sera dans le « choc des civilisations », qui dure depuis 1400 ans mais est nié précisément par tous les amis de « Charlie ». Et cette question ne sera pas résolue car seuls les musulmans le pourraient, si elle l’était. Or ils ne la résoudront pas car ils ne le peuvent pas.

    Rappelons-nous en effet la définition (musulmane) du Coran : (je cite) « Le verbe incréé de Dieu transmis au Prophète Mahomet par l’ange Gabriel ». Ceci veut dire que l’on ne peut pas en changer une virgule et, plus outre en islam sunnite (90% des musulmans), la recherche théologique s’est arrêtée au XIe siècle avec ce que l’on appelle « l’iIjtihad ».

    Telles sont les données du problème.

    Par conséquent tous ceux qui parlent d’un « aggiornamento » de l’Islam ne le connaissent pas ou sont des « idiots utiles », comme le disait Lénine.

    Quant à moi donc, et vous l’aurez compris, pour de multiples raisons je ne serai jamais « Charlie » et pense que cet horrible attentat n’est que le début de la guerre intérieure qui ravagera ce qui reste de notre civilisation. Je suis d’autant plus pessimiste sur la suite des événements que nos « élites politiques » refusent de voir le problème dans ses racines. Ignorance ou complicité ? Je l’ignore. Bêtise, peut-être, car cette invasion islamique de l’Occident est leur œuvre consciente, toutes majorités confondues depuis quarante ans.

    Terminons sur une petite remarque : Zemmour a subi les foudres des censeurs pour avoir attiré l’attention de nos concitoyens, entre autres sur ce problème. Il a été chassé de chaines de TV et de radio. Je n’ai pas entendu dire que les « défenseurs de la liberté d’expression » de Charlie Hebdo et d’autres « grandes consciences » aient pris sa défense ! Cela montre le degré de leur honnêteté intellectuelle.

    t puis, posons-nous la question : si les tueurs avaient attaqué « Minute » ou « Présent », aurions-nous eu droit à ces déclarations fustigeant « une attaque au cœur de la république » ? Non, bien sûr, et vous le savez !

    J’ai en revanche souvenir de cette voix ministérielle déclarant à la fin de la semaine dernière : « Zemmour ne dénonce pas un problème, c’est LUI le problème ». Mes amis, ne pensez-vous pas qu’il a y là matière à réflexion ? Pour le moins ? »

    J'aime

    Publié par liodefrance | 13 janvier 2015, 15 h 42 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles récents

histoires de France

Catégories

Follow Histoires de France on WordPress.com
janvier 2015
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 016 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :