//
vous lisez...
Article

Daech, tombe de la France ?

F/A18 Hornet sur le pont du porte-avions Eisenhower (crédit : US army, 2012)

Une fois de plus, la France, joue les supplétives dans un conflit qui n’est pas forcément le sien. En guise de préambule, prenons connaissance de ce qu’en pense un journaliste bien informé, du fait qu’il est « Auditeur de la 65e session de l’I.H.E.D.N. (Institut des Hautes Etudes de la Défense nationale). Nous ajouterons nos commentaires de façon distincte par des notes entre [ ]
.
ARTICLE
.
(BRUXELLES2) Les tambours de l’intervention militaire roulent. Les mots claquent. Terrorisme, Déstabilisation, Danger. Pour la cinquième fois en 20 ans, une coalition internationale [1] se met en place pour intervenir dans le monde face au « terrorisme » [2] – dont deux fois déjà dans le même pays (Irak 1991, Afghanistan 2001, Irak 2003, Libye 2011). De façon plutôt étonnante, on se donne très peu le temps des explications, préférant laisser libre cours à l’émotion[3]. L’exécution publique de quelques otages palliant à ainsi à toutes les interrogations. Et cependant il y en a…
.
[1] à l’initiative des États Unis et à leur seul profit.
[2] terroriste, c’est ainsi que l’armée d’occupation allemande appelait les résistants en 1940/45
[3] n’ayant pas de discours raisonnable, les U.S.A. préfèrent faire appel nos instincts les plus primitifs.
.
L’AXE DU MAL A CHANGE DE VERSANT
.
L’ennemi est aujourd’hui désigné. Ce n’est plus Al Qaida ou les Talibans, cette fois ce n’est plus Saddam ou Kadhafi [4], les talibans afghans qui sont visés, l’ennemi, c’est Daech, [5] l’état islamique en Irak et au Levant (EIIL, ISIL ou ISIS selon les appellations). Tout le monde se parle aujourd’hui, de façon quasi ouverte (ce qui est un changement), et s’échangent des informations : Américains et Iraniens, Français et Algériens, Arabes du Golfe entre eux. Le dirigeant syrien Bachar el-Assad n’est plus honni, ce n’est plus l’ennemi à abattre [6]. L’Iran devient un allié plus que fréquentable, un partenaire. Quant à la Russie de Poutine, elle se tait, victorieuse dans sa posture de départ : soutenir les régimes en place. Et l’axe du mal a changé de versant [7]. Un terroriste chasse l’autre. Mais chacun reste en place, sauf quelques « despotes », qui ont valsé, mais à leur place c’est un terreau de haine et une large instabilité qui se sont installés. Quelle leçon tirer de l’expérience passée [8] ? Comment réussir à juguler les foyers d’instabilité déjà existants ? Comment éviter créer d’en créer autres ? Qui sera  » l’ennemi » de demain : en 2015, 2016, 2020 [9] ?
.
[4] liquidés sur ordre des USA, après que la France leur ait donné le baiser de la mort ; Bachar al Assad étant le seul rescapé.
[5] encore un acronyme made in USA, parce que nos petites cervelles occidentales ne sont pas capables de mémoriser l’arabe : الدولة الإسلامية – ad-dawla al-islāmiyya – l’État islamique (en abrégé ÉI).
[6] ah ben m… va falloir rebooter vos computers et changer de logiciel : Bachar is good, Bachar is good…
[7] ces demeurés d’Européens ne doivent pas le savoir, car pour eux Vladimir Putin est toujours le méchant qui a envahi le Dombass et donc l’Ukraine, cette région qui voulait goûter aux joies ineffables de l’Union Européenne.
[8] Surtout pas de regret, après moi le Déluge comme aimait à le dire Louis XV.
[9] Ah oui, petit rappel, vu nos valeurs de pochettes surprises, on ne peut exister que face à un ennemi, et de préférence identifié : Bismarck, Adolphe, Vietmins, Communistes, terroristes, islamistes et … vous demain (eh oui, il en faut toujours un.)
.
UNE COALITION EN MODE « IMPROVISATION »
.
De façon insensible, l’intervention occidentale est passé d’un soutien humanitaire [10], puis en équipements militaires aux forces kurdes et irakiennes à un véritable engagement armé menée par une coalition, dont tous les contours sont encore flous [11]. On apprend les ralliements des uns et des autres au jour le jour, parfois au moment même d’un bombardement. Cette coalition assez informe regroupe de façon très malencontreuse, et pour tout dire dangereuse, ce qui ressort de l’action universelle – l’action humanitaire – et ce qui ressort de l’action de force. n’a d’ailleurs pas encore de commandant en chef attitré, même si on voit bien que c’est l’état-major américain basé au Qatar qui coordonne l’ensemble. Il n’a pas encore de nom, même si au niveau national, chaque pays a donné un nom de code (Chammal pour la France). Aucune organisation n’a pris le relais pour chapeauter cette coalition qui pourrait ainsi rester ad hoc comme en 2003 [12]. Mêler l’humanitaire au militaire est-il une bonne chose [13] ?
.
[10] des armes emballées dans des caisses de pansements de la Croix Rouge 😉
[11] c’est le moins que l’on puisse dire. Enfin flou pour nous, mais pas pour les businessmen, fournisseurs d’armes.
[12] peut-on nommer : Rochefeller, JP Morgan et Cie ? Il ne faut pas exagérer non plus, alors chut ! Maul zu ! scout !
[13] comme dans toutes les guerres (coloniales ou pas), on fait d’abord semblant de demander gentiment la permission de s’installer dans un but humanitaire et culturel et on offre des cadeaux de pacotille, puis on réclame plus directement en cassant quelques gueules. Ce n’est pas grave, voila bien des régions très populeuses où un chef de perdu est vite remplacé par un plus docile et complaisant.
.
UNE STRATÉGIE DIFFICILE A PERCEVOIR
.
La guerre durera plusieurs mois, plusieurs années, ont averti les chefs d’Etat major [14]. Mais pour quel objectif [15] ? Le flou règne. Chacun n’a qu’un mot en bouche : « neutraliser », « éradiquer » Daech. Mais c’est un peu court comme stratégie [16]. On a vu comment cette stratégie « contre » un ennemi désigné avait joué des tours en Afghanistan. «Éradiquer» ça veut dire «mettre au tapis». Or, il ne s’agit pas d’un groupe d’une vingtaine de desperados qu’il s’agit de réduire au silence. Mais plusieurs milliers de soldats (entre 20 et 25.000 selon les estimations), avec matériel, financement [17] et organisation. Une organisation qui arrive à drainer derrière elle non pas seulement des populations locales mais aussi des « immigrés européens [18]».
.
[14] il faut bien rentabiliser les chaines de production d’armes tout de même …
[15] le but n° 1 est de s’en mettre plein les poches. C’est ensuite aux B.H.L. de définir le jargon idéologique 😉
[16] C’est court, mais c’est juteux. Ce qui ennuyeux, avec les gens dits cultivés, c’est qu’ils veulent en plus des explications. Avant, avec les curés, puis avec les instits de la Raie Publique, on était sûr d’avoir des citoyens endormis et/ou craintifs.
[17] Ah bon, les islamistes ne seraient pas des purs et durs du jiHad ? Ils ont même eu le culot de demander du fric pour semer la panique. Alors, qui a assez de « flouss » pour financer ces types qui sont dans la Daech ? Et ne répondez pas : ils ont plein de pétrole qu’ils vendent à bas prix, car ce n’est que déplacer la question : car qui leur achète ce pétrole à bas prix ?
[18] Décidément, même les jeunes de banlieues veulent un palliatif aux allocs du chom-dû.
.
Des personnes qui n’avaient que faire jusqu’à aujourd’hui des combats entre sunnites et chiites, mais ont besoin de retrouver une fierté qu’ils ont perdu ou ils n’ont pas eu [19]. Là encore, on ne compte pas ces « combattants européens » (et non étrangers comme on les nomme souvent par facilité) sur les doigts d’une main mais par centaines [21]. Le risque d’une réimportation du conflit, en cours de celui-ci ou à la fin du conflit, n’est pas une vue théorique [22]. Le renforcement policier suffira-t-il [23] ?
.
[19] fierté le mot est lâché ! fierté d’être des soumis incultes à une idéologie du VI° siècle avt JC ou du I° siècle ap. l’hégire ?
[20] combattants des rues, ex spécialistes en shit et tournantes ?
[21] allez, mettez un peu plus au pot et vous en aurez des milliers.
[22] ça c’est sûr, ils sont même déjà là depuis longtemps et n’attendent qu’un mot d’ordre pour sortir de l’ombre.
[23] des policiers du gouvernement socialiste pro-musulman de Valls peut-être ?
.
UNE DRÔLE DE GUERRE
.
Lutter contre Daech avec les raids aériens apparait comme la partie la plus simple, la plus facile de l’opération [24], je dirais presque la plus joyeuse [25], en tout cas la moins couteuse politiquement. La vraie bataille sera ailleurs. C’est une grosse différence avec les principaux engagements. Lors des précédentes interventions (Afghanistan, Irak, Libye…), passés les premiers jours, une relative indifférence avait suivi. Seuls les militaires, leurs familles et quelques personnes sensibilisées se sentaient concernées [26].
.
[24] mais aussi la plus rentable et dans la pure tradition américaine (bombardement civils de Marseille, Dresden…)
[25] tuer sans risque, c’en est presque rigolo ; Smile aurait dit le Joker, le copain de Batman.
[26] ah, c’était le bon temps, comme durant celui d’Hiroshima et de Nagasaki. Une bombe et pfffuit !… plus rien.
.
Aujourd’hui avec la présence de combattants européens, en nombre, c’est le contraire. Le plus grand danger de cette avancée [27] de Daech (alias état islamique) comme de l’intervention militaire sera à l’arrière. Un versant d’autant plus difficile à assumer pour nos sociétés, pour nos démocraties qu’elles devront se battre sur plusieurs fronts : à la fois pour conserver leur sens de la liberté et de la discussion [28], pour ne pas céder à la peur et à l’intolérance, et aussi pour lutter contre les possibles « fauteurs de troubles ». [29]
.
[27] le soucis avec ces ennemis là, c’est qu’il osent attaquer. Fini la promenade de la guerre du Golfe n°1.
[28] la liberté de quoi ? la discussion de quoi ? de fermer sa bouche et de dire amen aux grands chefs ?
[29] Eh oui, plus de 5.000.000 de musulmans en France. C’est bête d’avoir ouvert les vannes !

STOPPER LA FABRIQUE DE TERRORISTES
.
L’effort ne doit pas, en effet, se porter tant sur l’offensive guerrière que sur la reconquête des esprits et des corps à l’intérieur de nos sociétés [30]. Si un effort de compréhension [31], un sens de l’intégration plus poussé, un changement de braquet et de discours n’est pas obtenu, la « fabrique de terroristes » continuera à exercer son activité. Et les lendemains de cette intervention seront plus noirs que la non-intervention. Il va surtout falloir redonner du sens, de la fierté à une partie des citoyens européens qui ne se reconnaissent pas (ou plus assez) dans leur pays d’origine (France, Belgique, etc.) et préfèrent aller donner leur sang et leur énergie dans d’autres contrées.
.
[30] préparons un petit discours électoral sympa pour conserver les voix des immigrés, voire, donnons le droit de vote à ceux qui ne l’on pas. S’ils sont aussi obscurantistes que leur Coran, ce ne devrait pas être difficile de les niaiser.
[31] « Je vous ai compris ! » … on connait la suite 😉
.
Si on ne commence pas à comprendre ce qu’est l’Islam d’aujourd’hui [32], à lui donner un sens plus moderne [33], à donner toute leur place dans le débat public [34], et non pas à le mépriser [35], à ne le sortir qu’en cas de problème [36], on s’achemine vers des lendemains [37], très durs.
.
[32] il suffit de savoir lire le Coran et les hadiths (cf. la Lecture igNoble de chayR abou riyaD).
[33] allez dire ça aux musulmans qui soutiennent mordicus que le Coran est la parole intangible d’Allah.
[34] de quelles avancées ont accouchées les dialogues œcuméniques entre les 3 religions dites du Livre ?
[35] Non ! ne pas mépriser celui qui veut battre, flageller, découper, crucifier, lapider, égorger : le craindre suffit 😉
[36] Ne pensez-vous pas que l’islam n’a pas besoin de chaperon pour sortir tout seul, comme un grand ?
[37] Des présents qui ressemblent aux passés et préfigurent l’avenir.
.
.
Article de B2 – sept 27, 2014
Titre initial Irak. La 3e guerre du Golfe (en coalition) démarre en trombe. 5 minutes de réflexion ?
.
.
POSTCRIPTUM
.

Stroumpf assis

Si cet article a éveillé en vous le désir de ne pas rester les bras croisés, alors
.
Inscrivez vous sur ce blog et ou sur les pages Facebook
.
1) Page FACEBOOK : Les amis d’Histoire de France (Forum de discussion)
.
https://www.facebook.com/groups/297978957069601/members
.
2) Page FACEBOOK : Histoire de France (rappel des articles + commentaires)
.
https://www.facebook.com/histoiresdefrance?ref=hl
.
3° Page FACEBOOK / Perso / Lio de France (tous les articles de Lio)
.
https://www.facebook.com/delannoy2
.
Laissez un commentaire, ou attendez tranquillement chez vous, qu’on vienne vous chercher …
.
Nous contacter ?  contact@histoiresdefrance.org
.
Faire un DON à O.N.G. Histoires de France®
Compte BITCOIN n° 1PFgEQ7vsD2tDKWLyfev2fQccQaEz5ePf3

PHI
Publicités

À propos de Lio de France

Lisez donc les posts de mes blogs : https://histoiresdefrance.wordpress.com http://polytechniquemines.wordpress.com http://viaducdufrioul.wordpress.com http://actionetcommunication.wordpress.com http://mercuredordefrance.wordpress.com http://atrium-center.blogspot.com http://delannoy.blogspirit.com ainsi que les blogs en français dont je corrige l'orthographe : http://chayR.blogspirit.com http://cigp.blogspirit.com http://doublegenre.wordpress.com

Discussion

3 réflexions sur “Daech, tombe de la France ?

  1. Toutes ces guéguerres ne sont entreprises que pour cacher la véritable GUERRE SANS LIMITE, celle entre les USA et la Chine. Un début de preuve sérieux ? regardez cette vidéo explicite : https://www.youtube.com/watch?v=b7DuKxb1Hdw

    J'aime

    Publié par Margrit Stricker Suisse | 7 octobre 2014, 13 h 36 min
  2. On verra dans les jours qui viennent où et comment Ankara interviendra « si nécessaire »
    en Syrie et en Irak contre « les groupes terroristes »,
    comme le Parlement turc l’y a autorisée.

    Depuis plusieurs jours, la ville kurde de Kobani, dans le nord de la Syrie près de la frontière turque, est assiégée par les djihadistes de Daech et, à l’heure où vous lirez ces lignes, elle sera peut-être tombée entre leurs mains… Si l’on en croit un récent reportage de BFM TV diffusé le 4 octobre, l’armée turque y aurait même fortement contribué, en fermant la frontière syrienne aux Kurdes de Turquie qui voulaient prêter main forte aux Peshmergas kurdes de Kobani. Des milliers de Kurdes ont défilé hier (samedi) à Marseille pour manifester leur soutien aux combattants kurdes de Kobani.

    Car si la Turquie a finalement rejoint la coalition internationale, elle continue apparemment de jouer un double jeu, selon le Parti des travailleurs kurdes, le PKK d’Abdullah Öcalan, qui accuse Ankara de duplicité depuis le début des opérations : « L’enlèvement des ressortissants turcs par Daech à Mossoul n’a été que du pur spectacle […] Comment se fait-il que Daech exécute invariablement les ressortissants de tous les pays du monde mais que les otages turcs ont été, eux, libérés, sans la moindre égratignure. »

    L’agence de presse pro-kurde Firat a même ouvertement mis en cause le gouvernement turc qui aurait fait parvenir cinq véhicules militaires turcs aux djihadistes assiégeant Kobani. Ce qui est indéniable, c’est que depuis le début du conflit, de nombreux djihadistes ont pour la plupart transité impunément par la Turquie pour rejoindre les troupes de Daech. Et l’on a même prêté l’intention à l’État islamique de vouloir ouvrir un « consulat » en Turquie…

    Faut-il rappeler que ce pays fait partie de l’OTAN et qu’il aspire à rejoindre l’Union européenne ? On verra dans les jours qui viennent où et comment Ankara interviendra « si nécessaire » en Syrie et en Irak contre « les groupes terroristes », comme le Parlement turc l’y a autorisée.

    Kobani aura été « l’occasion qui fait le larron » dans la mesure où le PKK kurde, qui mène depuis des années une guérilla sans merci contre la Turquie, est bien évidemment considéré comme « une organisation terroriste »… CQFD ! Très forts, les Turcs : Machiavel chez les Ottomans ! Alors que les Européens qui les soutiennent feraient bien de relire l’Iliade et l’épisode du cheval de Troie…

    José Meidinger
    Journaliste

    J'aime

    Publié par José Meidinger | 8 octobre 2014, 11 h 03 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles récents

histoires de France

Catégories

Follow Histoires de France on WordPress.com
octobre 2014
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 015 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :