//
vous lisez...
Dossier

Les Maçons sont-ils francs du collier ?

Symbole franc-maçonnerie

La franc-maçonnerie en France

.
EDITORIAL
.
Selon certains, la Franc-Maçonnerie serait la religion de la République avec les Maçons vus comme un clergé occulte. En attendant, il est certain que très nombreux sont les Franc-Maçons au sein des gouvernements successifs de la France et peut-être que le fait dêtre Franc-Maçon favorise énormément l’accès aux lieux de pouvoir. 23.11.2014 – Dossier en rédaction permanente. Revenez régulièrement pour bénéficier des nouveaux ajouts sur ceux que l’on appelle les Franc-Maçons, (Masons en anglais), les Francs-Macs, les Frères invisibles, les frères trois points ou plus discrètement les

Franc-Maçonnerie

Symbole de la Franc-Maçonnerie

.
I / La Franc-Maçonnerie vue par
.
a) Organismes :

Les Démosophes (vidéo 58:01) Franc maçonnerie et illuminati dans la vie quotidienne.
Les Papes de l’Eglise Catholique : Papes-et-francs-macons
Prisedeconscience.org (vidéo 3:31:54)
La Franc-Maçonnerie disséquée

b) Personnalités :

Maurice Caillet (ex 18° grade) témoignage-vidéo-franc-maconnerie (1:50:00) à voir absolument.
Michel Deseille (vidéo 2:37:09) Exposé sur la Franc-Maçonnerie (excellent).
Pierre Dortiguier (vidéo 09:38) La Franc-maçonnerie dans l’histoire
Pierre Gilbert (vidéo 39:30 conférence de 1995 s/F-Maçonnerie – 30e degré doctrine luciférienne).
Marie Laforêt, actrice, chanteuse (vidéo 08:39 (Marie Laforêt dénonce la Franc-Maconnerie)
Jean-Marie Le Pen, homme politique (Vidéo 01:18) – Le Pen dérange Bayrou sur la Franc-Maçonnerie)
Alain Soral, Essayiste (Audio 05:52 son interview) – La mafia des mafias Francs-Maçons (vidéo 15:18)
.

Franc-maçonnerie

Franc-maçonnerie

.
II / La Franc-Maçonnerie vue par elle-même
.
Introduction : petit film instructifsuite 2 – (à voir en priorité).
.
Jacques Brigot & Ado Kyrou (Film ina.fr 1:02:41) La Franc-maçonnerie à visage découvert.
Franc-Maçonnerie.org Site officiel
Franc-Maçonnerie Française Site (le rite écossais Ancien et Accepté, les divers rites … etc.)
Christian Guigue : (texte 1 page) Comment puis-je entrer Franc-maçonnerie ?
Grande Loge de France Site officiel, Trois étapes pour devenir Franc-Maçon
Grand Orient de France Site officiel – Liberté Egalité Fraternité, « faire avancer concrètement la société »
Luxorion (Dossier didactique)
Les origines de la Franc-maçonnerie : son histoire et ses textes fondateurs (pp.1-2)
Les définitions de la Franc-maçonnerie : l’Ordre, les symboles et les rites (pp.3-4)
La Franc-maçonnerie et le Franc-Maçon : préjugés, affaires, vie en Loge, devenir ou non Franc-Maçon (pp.5-6)
.
III / Les (Grands) Maitres de la Franc-Maçonnerie

Grand Orient de France (G.O.F.) Le Grand maître, président du conseil de l’Ordre, représentant suprême de l’obédience, est élu lors d’un convent, par une instance composée de 35 membres. Le Grand Orient de France est la plus grande association maçonnique française. Elle est forte de quelque 50.000 membres, 1.200 loges réparties sur 17 régions. Tous les sujets se discutent à huis clos. . 20xx – Alain Bauer, Conseiller officieux de Manuel Valls, Grand Maitre du GOF 2013 – Daniel Keller, chef d’entreprise, Grand Maître du 2014 – Daniel Keller, chef d’entreprise, Grand Maître du 55 ans, Enarque, promotion Saint-Exupéry, normalien, directeur général d’un groupe de distribution installé en région parisienne ; il a enseigné la sociologie avant de rejoindre le ministère de l’Economie et des Finances, puis le constructeur automobile à des postes de direction. Dit : « être un simple électeur de gauche », dit avoir une volonté d’indépendance par rapport aux partis politiques. Franc-maçon depuis 17 ans, initié dans la loge « Vérité – Ni Dieu Ni Maître » de Paris.

VI / La Franc-Maçonnerie vue par ses membres .

51AIi8GQN6L._SX385_« J’étais compagnon, je suis devenu franc-maçon. Les bases sont les mêmes : le compagnonnage est opératif et la franc-maçonnerie spéculative. Le vrai franc-maçon, pour moi, pour un profane, c’est quand on voit quelqu’un et qu’on se dit : «  Celui-là, il n’est pas comme les autres  » Joël Robuchon.
Bertrand Delanoë (Vidéo de son interview par @WeAreChangeParis)
Dwight David Eisenhower (Général américain Franc-Maçon)
François Hollande (vidéo 01:12) Il le dit luit même : « Si l’on croit en la République, à un moment, il faut passer par la Franc-Maçonnerie.
Jean-Luc Mélenchon (Vidéo de son interview par @WeAreChangeParis)
Albert Pike (franc-maçon du 33° degré – plan (luciférien) de gouvernement mondial)
Joël Robuchon – chef cuisinier français – Source – A préfacé : « La Cuisine des francs-maçons » Dominique Strauss-Kahn (Vidéo 10:52 – Le Franc-Macon pervers polygame)

Francs-Maçons
Maçons et Nouvel Ordre Mondial

. V / Anciens Franc-Maçons célèbres .

ABDEL KADER ben Muhieddine (06.09.1808 – 26.05.1883), émir, politicien, chef militaire, écrivain, philosophe, soufi.
ALLENDE Gossens Salvador (26.06.1908 – 11.09.1973), médecin, président socialiste du Chili (3.11.1970 – 11.09.1973) ARAGO François, (26.02.1786 – 02.10.1853), astronome, physicien et homme politique français.
ARMSTRONG Louis, musicien, . BAKER Joséphine, danseuse, BARTHOLDI, sculpteur, BEAUDELAIRE, poète, BEETHOVEN, musicien, BERNADOTTE (de), Comte BLANQUI Auguste, BOLIVAR Simon, BONAPARTE, charles (le père), Jérôme (frère cadet, initié en 1801), Joseph et Louis (Maîtres du Grand Orient). Joséphine de Beauharnais (initiée à Strasbourg), Napoléon (n’a jamais affirmé être Franc-Maçon mais n’a jamais assuré non plus qu’il ne l’était pas : le doute demeure). BROSSOLETTE Pierre, résistant, socialiste, . Cachin Marcel, homme politique communiste, Cagliostro, mage Carnot Sadi, président de la République Française Csanova, Champollion, Jean-François, dit Champollion le Jeune (23.12.1790 – 04.03.1832), égyptologue. Chateaubriand, écrivain français Chrysler, industriel américain Churchill, homme politique anglais Citoën André, industriel, Cody William dit BUFFALO BILL célèbre cow-boy, Condorcet Marie-Jean, . Dac Pierre, résistant, humoriste, Delano-Roosevelt Franklin, (30.01.1882-12.04.1945), 32° président des États-Unis Deraismes Maria, fondatrice du Droit Humain, Desaguliers Jean Théophile, Disney Walt, Doumergue Gaston, président de la République Française Dunlop John Boyd, industriel, . EBOUÉ Félix, EIFFEL Gustave, EISENHOWER Dwight, ELLINGTON Duke, musicien, . FAURE Félix, FENELON, FERRE Léo, chanteur, auteur compositeur, FERRY Jules, ministre de l’Instruction Publique, FLEMMING Alexander, FORD Henry, FOUCHE Joseph, FRANKLIN Benjamin, . GABLE Clark, acteur, GAMBETTA Léon, GARIBALDI Giuseppe, GEORGES VI, roi du Royaume-Uni, GILETT King, industriel, GLENN John , GOETHE Johann, GRÉVY Jules, . Hardy Olive, acteur, Haydn Joseph, compositeur de musique . Jefferson Thomas, (13.04.1743-04.07.1826), 3ème président des États-Unis (1801 à 1809). Joffre Joseph, Maréchal de France, . Kémal Moustapha, dit Attatürk, 1° président de la République de Turquie Kérensky Aleksandr Fiodorovitch Kerenski, avocat, homme politique russe, membre du Parti socialiste révolutionnaire. Kipling Rudyard, écrivain . La Pérouse Jean-François, Lacépède (de) Etienne, Lakanal Joseph, Laplace (de) Pierre Simon, marquis, Laural Stan, acteur, Lindberg Charles, aviateur, Littré Emile, Liszt Franz, musicien, . Mac Arthur Douglas, général américain Masséna André, duc de Rivoli Mendès-France Pierre, français Michel Louise, française, institutrice, communarde Mollet Guy, français, président du conseil, socialiste Monge, Gaspard Monnerville Gaston (02.01.1897, Cayenne -07.11.1991, Paris) homme politique français Montesquieu Charles de Segondat Montgolfier (de) Joseph, (1740-1810) industriel, inventeur, co-constructeur des montgolfières. Mozart Wolfgang, musicien, compositeur . Nadaud Martin, député républicain-socialiste Nerval (de) Gérard, poète français Ney Michel, . Paoli Pascuale, Pottier Eugène, Pouchkine Alexandre, Proudhon Pierre Joseph, homme politique socialiste, . Ramadier Paul, président de la République Française Raspail François Vincent, Robinson Ray, Sugar, boxeur, Roosevelt Théodore (27.10.1858-06.01.1919) 26° président des États-Unis (1901-1909).

. Sade (de) Donatien Alphonse François, marquis, Saint Exupéry (de) Antoine, pilote, écrivain français Saint Fargeau, Michel Peletier de (1760-1793) loge Le Phénix, régicide assassiné par Philippe Nicolas Marie de Pâris Schoelcher Victor, Scott Walter, sir, Sibélius Jean, musicien, Sun Yat Sen, (mort en 1925) membre du Kuomintang de Chine. Soult Nicolas, Stendhal, écrivain français Suchard Philippe, industriel Surcouf Robert, corsaire français (1773-1827) . Talleyrand-Périgord (de) Charles, français, homme d’Etat, diplomate (1754-1838) Tchang Kai Chek successeur de Sun Yat Sen au Kuomingtang en Chine (18871975) Tolstoï Léon, écrivain russe Twain Mark, écrivain britannique . Voltaire (Arouet) François-Marie, écrivain-philosophe, . Washington George, chef d’état-major de l’Armée (1775-1783), 1° président des États-Unis (1732-1799) Wayne John, acteur américain, Wellington (de) Arthur, duc, vainqueur de Napoléon à Waterloo (1769-1852) Wilde Oscar, écrivain britannique d’origine irlandaise (1854-1900) .

Carte Loges Maçon France

Carte des Loges Maçonniques en France

. VI / Les Francs Maçons du gouvernement de la République Française

Gouvernement Hollande / Ayrault / Valls I & II

– François Hollande, Président, Grand Orient de France, French American Foundation (FAF) – Manuel Valls, Premier Ministre, Grand Orient de France (GODF)

– Frédéric Cuvillier, Ministre, Grand Orient de France – Pierre Moscovici, Ministre, French American Foundation – Jean-Yves Le Drian, Ministre, Grand Orient de France – Stéphane Le Foll, Ministre, Grand Orient de France – Vincent Peillon, Ministre, Grand Orient de France – Fleur Pellerin, Ministre, French American Foundation – Michel Sapin, Ministre, Grand Orient de France – Christiane Taubira, Ministre, Grand Loge Féminine de France (GLFF) – Najat Vallaud-Belkacem, Ministre, French American Foundation – Alain Vidalies, Ministre, Grand Orient de France

– Jérome Cahuzac, Ancien Ministre, Grand Orient de France – Arnaud Montebourg, Ancien Ministre, Grand Orient de France, French American Foundation – Anne-Marie Escoffier, Ministre déléguée, Grand Loge Féminine de France – Victorin Lurel, Ministre délégué, Grand Orient de France

– Christophe Chantepy, Directeur de cabinet de Jean-Marc Ayrault, Grand Orient de France Cédric Lewandowski, Directeur de cabinet de Jérome Cahuzac, Grand Orient de France – Renault Vedel, Directeur adjoint de cabinet de Manuel Valls), Grand Orient de France

– Alain Bauer, Conseiller officieux de Manuel Valls, ancien Grand Maitre du Grand Orient de France – Yves Colmou, Conseiller de Manuel Valls, Grand Orient de France – Marc Mancel, Conseiller de la ministre George Pau-Langevin, Grand Orient de France – Aquilino Morelle, Conseiller de F. Hollande, Grand Orient de France, French American Foundation – Alain Simon, Contrôleur général au ministère de l’Economie, Grand Orient de France Les Francs Maçons des gouvernements antérieurs . Parti Radical : André Rossinot – etc. Parti Socialiste : Charles Hernu – etc. U.M.P. : Didier Bariani – Christian Bergelin – Guy Drut – Alain Devaquet (RPR) – Georges Fontes (ex grand maitre) – etc. . – à suivre . Liste présumée non exhaustive :  « source Le Figaro » via lecanardblog et French American Foundation .

franc-macon celebre
Médias & Franc-maçonnerie

. VII / La Franc-Maçonnerie vue par les Médias . – CAPITAL.fr : (site complet) Ville par ville, les francs-maçons dans le business, partout en France. – LEXPRESS.fr : Les Francs-Maçons à Marseille (texte 24.03.2009) par Cahen Nathania et Philippe Bidalon. – Koch François, journaliste (blog) http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/ONFM Observatoire de la F.M. (texte + vidéos) Les Francs-Maçons dans le gouvernement français. – RUTUBE.ru (vidéo 00:00) La Franc-Maçonnerie et la pédocriminalité – Interview – RUTUBE.ru (vidéo 43:26) Le signe Secret, Ordre de la Franc-Maçonnerie – Historia France/Canada 2011. – WIKIPEDIA : (texte) Théories du complot maçonnique dans la Révolution française. . VIII / Les organismes opposés à la franc-maçonnerie . 1/ Les ReligionsLes israélites : – Les catholiques : 26.11.1983 – La Congrégation pour la doctrine de la foi, déclare par la voix du cardinal Joseph Ratzinger futur pape Benoît XVI, la réaffirmation de l’interdiction faite aux catholiques de rejoindre toute forme de maçonnerie. 02.93.2007 – Le Vatican redit son opposition aux francs-maçons. – Les protestants : L’Église Méthodiste Libre interdit à ses membres de faire partie de la Franc-Maçonnerie La Southern Baptist Convention, la plus importante association baptiste des États-Unis, a déclaré que l’appartenance à la franc-maçonnerie était incompatible avec ses croyances. – Les musulmans : 15.07.1978, une fatwa est prononcée en Égypte par le Collège islamique de l’université al-Azhar du Caire, qui prohibe formellement l’initiation maçonnique aux musulmans. Mais de nombreux pays (Maroc, Turquie, Algérie) n’ont pas intégré cette fatwa dans leurs législations respectives. . 2/ Les partis politiques – L’extrême droite – – – – Les royalistes – – – – Les Républicains de droite + + + – Le Centre + + + + – Les Républicains de gauche + + + – L’extrême gauche – – – . BIBLIOGRAPHIE . Sophie Coignard (livre) Un état dans l’Etat, le contre pouvoir maçonnique. Roger Dachez, historien de la Franc-Maçonnerie Pierres vivantes (blog) pierresvivantes.hautetfort.com Pierre Dortiguier, spécialiste des questions internationales Dc Salim Laïbi, militant politique à Marseille (blog) lelibrepenseur.org Renaud Thomaso, historien, (livre) Les Sociétés Secrètes Michel Winock, historien spécialiste de la République française . POST SCRIPTUM . Nous contacter ?  contact@histoiresdefrance.org .

Stroumpf assis

Si cet article a éveillé en vous le désir de ne pas rester assis les bras croisés, inscrivez vous sur ce blog et ou sur les pages Facebook

1) Page FACEBOOK : Les amis d’Histoire de France (Forum de discussion)
2) Page FACEBOOK : Histoire de France (rappel des articles + commentaires)
3) Page FACEBOOK / Perso / Lio de France (tous les articles de Lio)
Laissez un commentaire, ou attendez tranquillement chez vous, qu’on vienne vous chercher …
Nous contacter ?  contact@histoiresdefrance.org

Advertisements

À propos de Lio de France

Lisez donc les posts de mes blogs : https://histoiresdefrance.wordpress.com http://polytechniquemines.wordpress.com http://viaducdufrioul.wordpress.com http://actionetcommunication.wordpress.com http://mercuredordefrance.wordpress.com http://atrium-center.blogspot.com http://delannoy.blogspirit.com ainsi que les blogs en français dont je corrige l'orthographe : http://chayR.blogspirit.com http://cigp.blogspirit.com http://doublegenre.wordpress.com

Discussion

5 réflexions sur “Les Maçons sont-ils francs du collier ?

  1. La Franc-maçonnerie est un groupe d’homme dans lequel on retrouve les mêmes proportions de gens biens et de salopards, de désintéressés comme de calculateurs, et de sains d’esprits comme d’affabulateurs. Idem probablement dans les religions et les clubs politiques. Il faut néanmoins discerner deux types de FM Celle qui est croyante en un principe créateur de l’univers et qui s’interdit toute espèce de débat avec le monde profane, que cela soit politique, sociétal et religieux (GLT, GLNF, GLIF, GLTSO, GLAMF …) et puis ce que l’on nomme la maçonnerie sociétale, qui ne sont en fait que des membres de clubs de réflexions qui se déguisent en Francs-maçons et se prennent pour tels. (Grand Orient, Droit Humain …) Ceux là, font des soirées découvertes de leurs loges, des conférences ouvertes où ils invitent des puissants, et se permettent même de « conseiller les princes » en leur remettant des livres blancs contenant leurs conseils pour le bonheur du peuple. Un véritable Franc-Maçon traditionnel ne reconnaîtrait jamais pour tels ce type de « membres de cafés littéraires déguisés avec des gants et des tabliers » !

    J'aime

    Publié par omegaedre | 8 septembre 2014, 0 h 44 min
  2. Symbolisme sur les 3 points maçonniques

    Un peu d’histoire :

    Jules BOUCHER, écrivain Franc Maçon, mentionne : Je cite :

    Les abréviations étaient employées avec profusion chez les Grecs et les Romains. Chez ces derniers leur emploi rendait les textes si peu lisibles que l’empereur Justinien les proscrivit.

    (L’Empereur Justinien Né le 11 mai 483 et décédé le 13 mai 565, est un empereur Byzantin considéré comme un Saint par l’Eglise Orthodoxe)

    Bernard CLAVEL, écrivain français, note que l’abréviation est en usage particulièrement en France et dans les pays où l’on parle le Français, tel que la Belgique, la Suisse Française, la république d’Haïti, la Louisiane, etc…

    Les Anglais, les Ecossais, les Irlandais, les Allemands, les Américains, abrègent avec un seul point ; et encore n’est-ce que par exception, car habituellement ils écrivent les mots en toutes lettres. Depuis la fin du 18ème siècle, pour des raisons de commodité et de simplification, les abréviations maçonniques tri ponctuées se sont développées. Elles sont souvent employées dans un souci de discrétion, pour rendre un mot inintelligible au lecteur profane. L’emploi de ces abréviations étant codifié de nos jours, elles ne présentent pas vraiment de difficultés de lecture.

    Complètement ignoré des pays anglo-saxons, cet usage a une origine purement latine et corporative dans le monde profane, bien souvent les Francs Maçons sont appelés les Frères trois points car ils ont coutume d’utiliser trois points dans leur signature, comme signe de reconnaissance.

    L’origine de cette appellation ironique provient sans doute de la publication anti maçonnique, parue sous la plume du redoutable mystificateur Léo TAXIL qui a publié en 1885 un livre intitulé ;

    Les Frères trois points : révélations complètes sur la Franc Maçonnerie.

    Jean-Marie RAGON, initié à la Franc Maçonnerie en 1804 à BRUGGES, signale que l’abréviation tri ponctuée part de la circulaire du 12 août 1774, adressée aux loges par le Grand Orient de France pour annoncer la prise de possession de son nouveau local.

    Contrairement à RAGON, d’autres prétendent que cette abréviation est antérieure à 1773, car il est constaté sur le premier registre des procès verbaux de la loge « La Sincérité » à l’Orient de

    Besançon que les trois points apparaissent sous différentes formes : :./ .:/ …/ ∴ / Cette disposition étant attestée dans le tracé des élections du 3 décembre 1764.

    Les trois points proviendraient du compagnonnage où ils paraissent avoir symbolisé le triangle. L’Union Compagnonnique a conservé l’usage des trois points en triangle, alors que la Fédération Compagnonnique utilise les trois points placés en équerre. Enfin, l’association Ouvrière a abandonné la triple ponctuation pour un point unique après chaque initiale.

    Parmi les nombreuses interprétations possibles on peut aussi penser que les 3 points sont le symbole du comportement maçonnique Sils caractérisent la signature, ils rappellent et affirment également que tout maçon cherche à tendre au juste milieu en toutes chose /thèse, antithèse, synthèse)

    Le maçon ne se laisse pas aller à la partialité, les deux points inférieurs représentent les opinions opposées, tandis que le troisième point atteste que l’on surmonte les oppositions en les positivant par une voie médiane.

    Parmi les multiples interprétations à approfondir des 3 points on peut considérer qu’ils rappellent que l’homme naît, vit et meurt, de même, on peut penser aux trois célèbres paroles de l’écriture et de nos rituels : « Demandez et vous recevrez, frappez et l’on vous ouvrira, cherchez et vous trouverez. »

    Bien avant mon initiation, j’avais été préoccupé par la signification de nos fameux 3 points, ces 3 points qui constituent, dans le monde profane, le signe le plus connu de notre ordre et qui malheureusement, prêtent à toutes interprétations et railleries diverses, allant de la simple et

    vulgaire moquerie à l’angoisse que certains ressentent devant le mystérieux et l’inexplicable ou plus simplement l’incompréhensible.

    Ce n’est qu’après quelques années de Maçonnerie que j’ai réalisé que nos 3 points n’étaient qu’une des très nombreuses expressions du nombre trois, et à quel point ce nombre trois imprégnait la Maçonnerie.

    Voyons ensemble ce que nous apporte l’ouvrage d’Oswald WIRTH, La FM rendue intelligible à ses adeptes au grade d’AA\

    Synthèse

    Solution

    Thèse Affirmation \ Antithèse Négation

    La Tri-Unité de toutes choses est le mystère fondamental de l’initiation intellectuelle. Le Maçon qui pare sa signature de trois points en triangle, sous entend qu’il sait ramener par le Ternaire le Binaire à l’Unité. Si réellement il s’est élevé à la hauteur du point qu’il domine les deux autres, il ne se perdra jamais en de vaines discussions, car il percevra sans difficulté la solution qui se dégage d’un débat contradictoire. Jugeant de haut sans le moindre parti pris et en toute liberté d’esprit, il fera jaillir la lumière du choc de l’affirmation et de la négation.

    Le profane en discute communément avec une partialité pleine de candeur. Loin de peser en chaque chose le pour et le contre, il ne veut connaître que le pour de ce dont il est partisan, de même qu’il ne s’attache qu’au contre de ce qu’il combat.

    Les victimes de l’esprit de parti pris sont ainsi hors d’état de voir clair, parce qu’elles restent prisonnières d’un point de vue unique. Le penseur, lui, ne craint pas de se déplacer afin d’adopter l’optique de son adversaire, car il ne saurait parvenir autrement à se mettre au dessus du débat.

    Trois se retrouve partout, qu’il s’agisse du trois que je dirais numérique indiquant par exemple les trois petites lumières, les trois grandes lumières, les trois coups de maillet du V\ la batterie d’A\ sans parler encore des trois voyages, des trois questions du cabinet de réflexion etc… qu’il s’agisse enfin du trois que j’appellerais géométrique, dont l’expression la plus courante est le triangle.

    Ce trois géométrique se retrouve partout dans la L\.

    Les deux Surveillants forment un triangle avec le Vénérable, la disposition triangulaire des trois piliers SAGESSE – FORCE – BEAUTÉ. Ce ne sont là que quelques exemples montrant à quel point la Maçonnerie est pétrie du nombre trois.

    Alors pourquoi 3 points.

    Comme je l’ai cité plus haut, je pense que le jeune apprenti franc maçon se pose la question.

    Tout au long de lectures ou de conversations lors de nos séances, nous sommes obligés de constater que les FF:. donnent quelque fois des explications qui diffèrent.

    Le trouble est donc installé. D’emblée je ne prétends pas avoir de réponse affirmative, car comme vous le savez, en maçonnerie, rien n’est dogmatique tous symboles reste associés aux mystères de

    la Franc Maçonnerie et de ses rituels et à l’appréciation chacun des FF\.

    A ce stade de grande confusion, j’ai envie de vous apporter mon esquisse de réponse.

    Qu’elle est l’interprétation que je me fais du symbolisme des 3 points maçonniques que je souhaite

    partager avec vous mes FF\ en souhaitant que les questions fusent par la suite afin de profiter au

    mieux des explications : « thèse antithèse et synthèse »

    Dans la disposition triangulaire des 3 points, un point est situé à l’angle gauche de la base du triangle et un autre à l’angle opposé de la même base. Ces 2 points représentent une direction donnée et de sens complètement opposé.

    Si le point de gauche représente le signe négatif, le point de droite peut représenter le signe positif, il peut également suggérer l’infiniment petit ou l’infiniment grand, le passé et l’avenir et ainsi de suite.

    Cependant l’élément capital est la signification que représente ces oppositions entre les 2 points elle sera toujours excessive, sans nuance, sans compromis, d’une pureté absolue mais d’une intransigeance diabolique dans un sens ou dans un autre.

    Ces points brillent d’une manière trompeuse et voici pourquoi ils peuvent faire peur.

    En soutenant l’un ou l’autre des ces 2 points de la base de notre triangle c’est à cet instant que l’on commencera à commettre des abus sans retour et faciles à illustrer.

    Tenez, nous connaissons les politiques de gauche et de droite, les situations catastrophiques créées par le fanatisme existant dans chaque clan, les extrémistes quels qu’ils soient sont destructeurs.

    On peut dire avec certitude que ces 2 points ne sont pas maçonniques. Ils symbolisent le danger de toutes les attitudes extrémistes de toute absence de nuance, de tolérance, de respect de compréhension et d’amour fraternel, ils sont anti maçonnique.

    Néanmoins, bien qu’essentiellement opposés à notre code, ils sont présents et existent et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ils ont un rôle à jouer dans la maçonnerie et ce rôle est capital.

    En effet, comment pourrait-on parler du 3ème point s’il n’y avait pas une base pour le situer, pour lui donner sa place, pour le mettre en valeur.

    Ce 3ème point, le seul maçonnique, est par lui-même singulièrement et uniquement maçonnique.

    Ce n’est pas par hasard qu’il est situé au sommet des 2 autres paraissant les couvrir, les dominer et aussi les neutraliser. Ce 3ème point représente presque toute l’essence de la maçonnerie, c’est notre code, notre règle de vie, c’est le respect de l’humanité et de ces différentes ethnies et religions dignes de ce nom, c’est notre Temple.

    Pourquoi ? Simplement parce que ce 3ème point, qui n’est ni celui de gauche et ni de droite est le grand compromis qui seul peut sauver l’homme. Ce point qui est à égale distance des 2 autres s’inspire de chacun à dose égale sans tomber dans l’extrémiste, il sait écouter, un son de cloche puis un autre, donner la direction juste et parfaite. C’est le diplomate qui saura, pour la juste raison, concilier l’inconciliable.

    Cette première description de nos trois points donne une direction que chacun peut méditer à sa manière et, qui pour ma part, trouve une application dans la vie toute entière.

    Ces 3 points sont pour moi un dénominateur commun qui permet de tout relier à tout, d’articuler chacun des maillons de notre expression maçonnique et de donner à l’ensemble sa cohérence et de donner à ce tout, sa sagesse, sa force et sa beauté.

    Dans le cabinet de réflexions, une autre expression de nos 3 points apparaît, plus exactement dans les trois questions :

    D’où venons-nous ? Qui somme-nous ? Où allons-nous

    Le troisième point pourrait être représenté par la question :

    Qui somme-nous seule question pertinente.

    En effet, seul m’importe ce que je suis à présent, lors de ma vie terrestre.

    Il s’agit là d’un passage délicat, pour ne pas dire très difficile et qu’il est important de ne pas manquer. Je pense qu’il faut vivre le présent et dans un second temps s’interroger d’où venons-nous et où allons nous.

    Pour percevoir l’importance de tout notre être et de la vie unique qui s’écoule inexorablement et que nous ne retrouverons peut-être jamais, il faut bien ressentir la nécessité de ne rien gaspiller et d’accomplir la mission que je peux et que je dois remplir sur terre. Il est essentiel d’entrevoir un peu les profondeurs temporelles de l’infini, le néant. Ce néant qui m’impressionne que l’on peut qualifier qu’il est un infini avant passé, et un infini futur à venir. C’est ainsi que je définie ces deux point de la base dans les 3 questions du cabinet de réflexion.

    Cette perception du moi « Qui suis.je ou qui sommes nous ? »

    L’impétrant a les yeux bandés, au cours du voyage précédant son entrée dans le cabinet de réflexions. C’est dans le cabinet de réflexion que cette obscurité totale dans laquelle est plongé le profane se déchire quelque peu. Tout est devant lui et pourtant il ne voit rien parce qu’il ne comprend pas bien !

    Le seul moment lumineux de ce voyage préliminaire est donc bien le cabinet de réflexions où chacun de nous a été sollicité de faire ce que j’appellerais le bilan de sa personne, c’est-à-dire de prendre pleinement conscience de lui-même lors d’un moment fugace, situé entre deux périodes

    « noires » qui seront interprétées soit comme la mort, soit comme ce « néant passé » de la question d’où venons-nous ? Et ce « néant à venir » de la question où allons-nous. Je peux dès lors construire mon triangle à l’aide des 3 points et de constater que sa base et l’angle gauche pourrait correspondre à la question d’où venons nous et la nuit du bandeau et par l’angle de droite qui représente également la nuit du bandeau et la question où allons-nous et enfin, le sommet du triangle matérialisé par le 3ème point soit l’apparition de la lumière ordonnée par le Vénérable et apparaît alors la question « Qui suis-je ? ou qui sommes nous ? »

    Comme vous le voyez mes FF\ une place très à part est réservée à ce 3ème point, source de vie, d’espoir, de lumière, de vérité et de tolérance.

    Nous découvrons aussi dans le Temple ces 3 points maçonniques.

    On peut distinguer dans le Vénérable, l’expression du troisième point.

    En effet, Le Vénérable, mis en place par ces FF\, père de la Loge dirige les travaux, écoute chacun et doit concilier d’éventuels différents. Il est présent pour refroidir l’ardeur de chacun ou au

    contraire réchauffer les cœurs de certains. Il doit être là pour unir, il tentera de comprendre en s’informant tant à gauche qu’à droite. Sa place dans le Temple est d’ailleurs significative, au centre, entre deux colonnes géométriquement opposées où siègent le premier et le deuxième Surveillant On voit aisément que le tout forme un triangle parfait au sommet duquel se trouve l’Orient où siègent en plus du Vénérable ceux qui par leur sagesse et leur pondération ont été nommés pour soutenir et conseiller le Vénérable.

    La Loge d’apprenti est riche en symboles Ternaires qui mérite d’être approfondis individuellement : Les 3 maillets, les 3 marches, les trois piliers, les 3 pas, les 3 ans etc… ses symboles peuvent faire l’objet de planche dans le futur.

    Les Franc maçons laisse également une place à part pour le 3ème coup dans la batterie de l’A∴ Deux coups brefs pour la base du triangle et le troisième coup à part et bien distinct qui représente le sommet du triangle.

    En conclusion, je dirais que le symbolisme des 3 points maçonniques permet à tous Franc maçon de comprendre l’importance de ce 3ème point qui est la synthèse et qui constitue un tremplin pour s’améliorer et d’accéder à une meilleure prise de conscience de soi et de la vie, d’autre part et surtout d’acquérir un meilleur esprit de tolérance que je qualifierai de respect à l’égard de son prochain. Ce troisième point permet de mieux comprendre que la force brutale ne vaut rien, qu’il faut se méfier des engouements subits, qu’avant de prendre une décision il s’agit de réfléchir avec pondération pour construire un monde meilleur. Apprenons à aimer ces deux autres points avec circonspection et prudence sans se laisser aller à des jugements hâtifs.

    Il ne fait aucun doute dans mon esprit que ce troisième point représente un juste équilibre entre les deux autres et qu’il est le point supérieur de la balance, sensible à toutes influences et à toutes les idéologies.

    Qu’il en tire la meilleure substance faite du savant mélange des deux autres et nous conduire avec Sagesse Force et Beauté à l’idéal qui nous est cher la compréhension de l’humanité.

    J’ai dit

    C\ R\

    J'aime

    Publié par CR | 6 octobre 2014, 14 h 17 min
  3. Les Francs-macaques s’inquiètent :
    Le Grand Orient de France (GODF) a lancé samedi soir à Lille une campagne publique contre «la dangereuse résurgence de l’antimaçonnisme» à travers un cycle de conférences dans huit villes françaises, a constaté l’AFP. «L’antimaçonnisme est aujourd’hui avec l’antisémitisme et l’homophobie l’un des trois symptômes de la crise de la République», a expliqué Daniel Keller, grand maître du GODF depuis l’été 2013. «Nous avons décidé de prendre l’antimaçonnisme à bras le corps, d’abord pour le démystifier et puis pour montrer en quoi il était une menace pour les fondements de la République», a-t-il ajouté.
    Dans le temple maçonnique situé dans le Vieux-Lille, construit il y a tout juste un siècle, environ 150 personnes ont suivi la conférence sur l’antimaçonnisme du XVIIIe siècle à nos jours. Plus d’un tiers des personnes présentes ne faisaient pas partie de l’obédience, a confié un habitué des lieux. Plus que la bulle papale de Clément XII en 1738, le véritable début de l’antimaçonnisme date de la publication des «Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme» par l’abbé Barruel à la fin du XVIIIe, a expliqué le philosophe Daniel Morfouace.
    160.000 Français appartiennent à des loges maçonniques
    Un «climat épouvantable» a régné dans les années 1930 en France pour les maçons avec un projet de loi déposé en 1934 par quatre parlementaires pour son interdiction, finalement rejeté, selon l’historien Yves Hivert-Messeca. La franc-maçonnerie sera mise hors la loi quelques années plus tard par le régime de Vichy. Selon le troisième intervenant, le journaliste Jiri Pragman, «2014 n’est certes pas 1934 ou 1940, mais il y a une résurgence de l’antimaçonnisme», venant des milieux catholiques hostiles au mariage pour tous, des évangélistes, des musulmans et plus généralement d’internet et des réseaux sociaux. «Tapez sur google +la franc-maçonnerie est une…+vous verrez que le moteur de recherche propose notamment +une secte satanique+», a expliqué Jiri Pragman, preuve à l’appui.
    «Nous avons régulièrement des temples qui sont tagués dans différentes villes de France», a souligné Daniel Keller, qui a fait part du désir d’ouverture de son obédience, qui compte 50.000 membres répartis dans 1.200 loges. «La maçonnerie ne travaille pas repliée dans ses temples, à l’insu de tout le monde. Nous faisons la démonstration à travers des manifestations comme celle là que nous travaillons à visage découvert avec les portes ouvertes», a-t-il ajouté, plaidant pour «la régénérescence de la République». Jusqu’en mai, ce cycle de conférence doit se poursuivre à Strasbourg, Lyon, Avignon, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Rouen. Selon Daniel Keller, au total 160.000 Français appartiennent à des loges maçonniques de différentes obédiences, dont le GODF est la principale.
    SOURCE : http://www.20minutes.fr/societe/1468203-20141026-grand-orient-lance-campagne-contre-antimaconnisme

    Aimé par 1 personne

    Publié par Nikolas Sarcosy | 27 octobre 2014, 17 h 53 min
  4. J’ai frappé à la porte du temple de Serge Abad-Gallardo
    J’ai frappé à la porte du temple de Serge Abad-Gallardo
    Download PDF

    Ils sont nombreux à quitter la franc-maçonnerie, mais rares sont ceux qui osent le dire. C’est le cas de Serge Abad-Gallardo, architecte français âgé d’une soixantaine d’années. Il a passé 24 ans au sein d’une des obédiences les plus importantes de France, celle du Droit Humain (une émanation du Grand Orient de France). Son livre J’ai frappé à la porte du Temple (Éd. Pierre Téqui), sous-titré « Parcours d’un franc-maçon en crise spirituelle » est le témoignage passionnant des années que l’auteur a passé dans la franc-maçonnerie. Après sa conversion au christianisme (il était déjà baptisé, mais s’était éloigné de l’Église), il a compris que la religion catholique et l’idéologie maçonnique étaient incompatibles et a décidé d’en sortir. Le processus de son retour à la foi a été long et semé d’embuches.

    Pour quelle raison êtes-vous entré dans la franc-maçonnerie?
    Serge Abad-Gallardo : J’avais l’âge et la situation sociale idéales pour être franc-maçon : à 33 ans, j’étais haut-fonctionnaire municipal, en tant que directeur de l’urbanisme. À cette époque, je m’étais éloigné de l’Église et ma foi était bien tiède. Un ami que je ne savais pas franc-maçon m’a proposé d’y entrer. J’étais curieux de découvrir les prétendus secrets de cette organisation.

    Quand avez-vous commencé à prendre conscience de ses aspects dérangeants ?
    S.A.-G. : Au début, certaines paroles du rituel maçonnique (rite écossais ancien et accepté) m’ont fait reconnaître des liens entre la franc-maçonnerie et l’Église. À titre d’exemple, dans le rituel d’initiation on retrouve des phrases comme : « Cherchez et vous trouverez » ou « Frappez, et l’on vous ouvrira » qui sont extraites des Évangiles. Mais, petit à petit, je me suis rendu compte que le sens que l’on donnait à ces versets n’avait plus rien à voir avec l’esprit du Nouveau Testament. J’ai entendu aussi des expressions très anticléricales. Cela ne m’a pas plu, mais je me suis adapté car j’étais éloigné de la foi, et surtout de l’Église. En outre, dans la franc-maçonnerie on parlait beaucoup de fraternité, mais j’ai pris conscience que derrière cette apparence de fraternité, les petits arrangements et les luttes pour le pouvoir étaient bien réels. Enfin, quand je suis revenu à la foi, j’ai compris que le catholicisme et la franc-maçonnerie étaient incompatibles.

    Comment s’est déroulé ce processus de conversion ?
    S.A.-G. : Il a duré près de neuf ans ! Je crois que Dieu m’a laissé si longtemps dans l’erreur de la franc-maçonnerie (24 ans, jusqu’à devenir Vénérable Maître et accéder aux plus hauts grades) afin qu’aujourd’hui aucun maçon ne puisse me dire – comme certains ont tenté de le faire, en toute mauvaise foi – que je n’ai rien compris. Je suis passé par divers stades. Tout d’abord, comme je l’explique dans mon livre, j’ai pris conscience de la présence du Christ à mes côtés. Cela a débuté en 2002, quand j’ai rencontré un prêtre franciscain près d’Aix-en-Provence. Ses paroles m’ont paru maçonniques et m’ont plu parce que je pensais qu’il existait des liens entre la franc-maçonnerie et le catholicisme, mais j’ai compris au fur et à mesure que le sens de ses paroles était fondamentalement différent.

    Par exemple ?
    S.A.-G. : Lorsque la franc-maçonnerie parle de « Lumière », elle parle d’une « Connaissance »*, d’un savoir ésotérique, hermétique et occulte. Alors que ce Franciscain me parlait de la « Lumière » comme étant l’Amour de Dieu pour nous. Encore un exemple, quand la franc-maçonnerie reprend à son compte : « Cherchez et vous trouverez » (Matt. 7 – 7 NDLR), il s’agit d’aller chercher et de trouver au fond de soi-même. C’est la parole hermétique maçonnique « V.I.T.R.I.O.L. » (Visita Interiorem Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem : Visite l’intérieur de la terre, et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée). Les paroles de l’Évangile ne signifient rien de tout cela en réalité : elles nous révèlent que Dieu nous cherche avant même que nous ne pensions à Le chercher. C’est Dieu qui donne l’Amour à l’homme, non le contraire. L’amour de l’homme est une image de l’Amour de Dieu. Dieu nous a faits à son image. Tout ceci n’a rien à voir avec la magie, l’occultisme ou des formules symboliques ! Je suis sorti de cette rencontre avec le Franciscain complètement bouleversé, et j’ai senti la présence du Christ à mes côtés. Je ne pouvais imaginer qu’Il m’aimait de cet Amour immense que je ressentais à présent dans tout mon être. Il n’y a pas de mots pour le décrire.

    Mais ce n’était pas encore la conversion complète…
    S.A.-G. : J’ai recommencé à prier, sans pour autant retourner à la messe. Un jour de 2005, à une bien mauvaise époque de ma vie, je me trouvais dans une chapelle quand le Christ m’a répondu. Une expérience incroyable, j’en suis quasiment tombé de mon banc ! Mais je résistais encore sans comprendre exactement ce que le Christ attendait de moi.

    Que s’est-il passé ensuite ?
    S.A.-G. : En 2012, j’ai expérimenté ce que l’on peut appeler « le Mal absolu ». J’ai vu jusqu’où va la noirceur de l’âme humaine. Par la sorcellerie et la magie**, j’ai constaté la présence du diable et son œuvre maléfique dans une vie. Cela peut paraître incroyable et je n’ai pas d’autre choix que de raconter les choses telles qu’elles se sont passées. Le monde s’est refermé sur moi. En quelques mois, j’ai perdu mon emploi, un bon salaire, la maison où nous habitions, mon voilier de 12 mètres, ma voiture de sport, mes amis… Je me sentais totalement perdu et ne trouvais plus de repères dans la franc-maçonnerie. Personne ne vous y explique pourquoi le mal existe dans le monde par exemple. Ni comment le combattre. L’idée m’est venue de faire une retraite quelques jours à l’abbaye de Lagrasse. Là bas, devant le Christ en croix, je me suis mis à pleurer et me suis rendu compte que ce Christ pleurait avec moi. Cet Amour fut comme une lumière. J’ai passé une semaine avec les moines, et mon cœur s’est ouvert totalement à l’Amour du Christ.

    Et c’est à ce moment que vous êtes sorti définitivement de la franc-maçonnerie…
    S.A.-G. : Tout ce que j’y vivais m’a paru faux, ou du moins tiède. Je ne pouvais plus y rester après avoir compris que la franc-maçonnerie est totalement incompatible avec la foi catholique.

    A-t-elle réellement le pouvoir que lui prête sa légende ?
    S.A.-G. : Oui, ce pouvoir, elle l’a ! En France, depuis 2012, une majorité de ministres du gouvernement sont maçons. Les grands maîtres du Grand Orient, du Droit Humain ou de la Grande Loge veulent changer la société. Des lois comme l’avortement, l’euthanasie ou le mariage homosexuel correspondent aux idées maçonniques d’émancipation de l’individu qui n’en réfère plus qu’à lui même, sans autre limite morale que celle qu’il se fixe. Un grand maître de la Grande Loge de France, Pierre Simon, a avoué que toutes ces lois étaient pensées et mûries en loges avant même d’être débattues par les députés.

    Et elle conspire ?
    S.A.-G. : La franc-maçonnerie croit en sa propre « utopie ». Autrement dit, tout ce qui est possible à un être humain, peut et doit lui être permis. La morale découle du pacte social et pas de la loi naturelle voulue par Dieu. Sans enfer ni paradis, sans jugement dernier ni rédemption, il n’y a pas d’autre mode de vie possible que l’hédonisme : le plaisir et le bonheur en cette vie sont l’unique but à poursuivre. Le Salut éternel n’existe pas, il faut jouir de la vie présente. La franc-maçonnerie conspire, dès lors, contre toute façon de penser qui ne serait pas la sienne et ne suivrait pas cet objectif.***

    * La « Connaissance » que poursuivent les francs-maçons est symbolisée par le « G » souvent inscrit sur les sigles maçonniques : dans une étoile à cinq branches ou bien dans un compas et une équerre, les outils du maître-maçon, de l’architecte. Ce « G » désigne la « Gnose » (du grec gnôsis, connaissance), un savoir caché, réservé aux seuls initiés. Les premiers chrétiens, et parmi eux saint Irénée, ont sévèrement mis en garde contre une lecture gnostique de l’évangile, considérée comme une grave hérésie.

    ** La Franc-Maçonnerie est un ordre initiatique ésotérique. Les connaissances qu’elle dit détenir sont réservées à ses membres (du grec éso, au-dedans). Par nature elles ne doivent pas être à mises la portée de tous, ce que la maçonnerie appelle « les petits mystères et les grands mystères ». Ces mystères se perdent parfois aux frontières du spiritisme et des messes noires comme le rappelait en 2011 le père Georges Morand (†2014), ancien exorciste du diocèse de Paris au micro de France Culture.

    *** v. la première lettre de saint Paul aux Corinthiens (ch. 15) :

    S’il n’y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n’est pas ressuscité.
    Et si le Christ n’est pas ressuscité, notre proclamation est sans contenu, votre foi aussi est sans contenu (…)
    Et si le Christ n’est pas ressuscité, votre foi est sans valeur, vous êtes encore sous l’emprise de vos péchés (…)
    Si nous avons mis notre espoir dans le Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.

    Source

    J'aime

    Publié par Roy Isabelle | 18 janvier 2016, 15 h 25 min

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Le catholicisme est-il à genoux ? | Histoires de France - 7 septembre 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles récents

histoires de France

Catégories

Follow Histoires de France on WordPress.com
septembre 2014
L M M J V S D
« Août   Oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 015 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :