//
vous lisez...
Non classé

Notre société est aussi pourrie que stérile ?

La France est-elle devenue un pays stérile ?

Bibliothèque de combat

Péguy

View original post

Publicités

À propos de Lio de France

Lisez donc les posts de mes blogs : https://histoiresdefrance.wordpress.com http://polytechniquemines.wordpress.com http://viaducdufrioul.wordpress.com http://actionetcommunication.wordpress.com http://mercuredordefrance.wordpress.com http://atrium-center.blogspot.com http://delannoy.blogspirit.com ainsi que les blogs en français dont je corrige l'orthographe : http://chayR.blogspirit.com http://cigp.blogspirit.com http://doublegenre.wordpress.com

Discussion

Une réflexion sur “Notre société est aussi pourrie que stérile ?

  1. Quel est ce prêtre défroqué fréquentant les bouges infâme de la nouvelle Subure, proche des Champs Elysées, de tribulation en tribulation, ne devient-il pas prêtre de la Cybèle déesse dont le culte inspire des sentiments partagés dans toute la Gaulle, pour ceux à qui cela arrive encore au petit matin. Tout à la fois sacré de couche et eunuque, respecté mais inculte, lâche et ripailleur, gouailleur et surtout irrésistible charmeur de poulardes confites, ses imprudences lui valent bien des déboires qu’il étanche à l’eau d’orages aussi violents qu’intempestifs. Mais Franciscus ne reste tout de même pas insensible et curieux vis à vis des garçons en qui il veut voir des filles et fait d’eux son sujet favori, lui qui épouse la théorie du genre qu’il veut voir propager par sa nouvelle ministresse orientale, avant de sombrer dans la folie et la mort. Entre intrigues, banquets, fêtes et voyages étranges où il ne manque pas de distribuer de bons maux, Franciscus apprendra à ses dépens que la cour de Lutèce peut être aussi vache (que les forêts) du Limousin… c’est la fin d’un règne ! celui des princes de la cinq unième res publica, voire de l’arrêt public de la gueuse, la fin d’une dynastie, celle commençant à Magnus Carlus Gallus et se liquéfiant au règne trop long de Franciscus, que je ne manquerai pas de vous conter tout au long de ce blog, non sans une émotion quelque peu teintée d’hypocrisie confite.

    J'aime

    Publié par liodefrance | 28 août 2014, 18 h 52 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles récents

histoires de France

Catégories

Follow Histoires de France on WordPress.com
août 2014
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 016 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :